Publié le Jeudi 5 Octobre 2017 à

Actualité > Santé

Anthony, 21 ans, aurait préféré ne jamais se réveiller ce matin-là... (Photos)

Rédaction en ligne

Il y a des jours où, en tant qu’étudiant, on n’a pas envie de se lever. Mais dans le cas d’Anthony Lane, 21 ans, ce n’est pas parce qu’il avait un cours qu’il n’aimait pas le matin ou qu’il avait la gueule de bois. C’était pour une raison totalement différente.


Aïe...

DR

Aïe...

Étudiant en management sportif à l’Université de Porsmouth, en Angleterre, Anthony Lane, 21 ans, s’est un matin réveillé dans le lit de son kot avec une douleur atroce. Mais ce n’était pas parce qu’il avait fait trop de sport la veille ou danser toute la nuit, loin de là.

Le jeune homme a en effet remarqué qu’il avait un énorme trou dans son mollet. Il avait été, selon le Sun, piqué par une « fausse veuve noire » durant la nuit. Cousine de la vraie veuve noire, cette version est également venimeuse, mais pas forcément dangereuse pour l’homme. Mais à cause d’une infection, la blessure du jeune étudiant a pris de l’ampleur et Anthony a dû être hospitalisé. Finalement, un trou de 3 centimètres de large s’était formé.

Les « fausses veuves noires » vivent dans le sud de l’Europe mais sont de plus en plus répandues dans le nord du continent, à cause du réchauffement climatique.

Après une opération pour stopper l’infection, le jeune homme a pu rentrer chez lui. « Je n’avais jamais vu aucune araignée dans la maison avant, mais en lavant après ma mésaventure, j’en ai trouvé deux », a-t-il expliqué. Rassurant.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent