Publié le Jeudi 5 Octobre 2017 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Assises Bruxelles: Benard Dino est condamné à 13 ans de prison pour meurtre, tentative de meurtre et coups et blessures

Belga

La cour d’assises de Bruxelles a condamné Benard Dino à une peine de 13 ans de prison, mercredi en fin de soirée. Cet homme, un ressortissant albanais de 36 ans, a été reconnu coupable d’un meurtre, d’une tentative de meurtre et de coups et blessures volontaires sur trois de ses compatriotes, des faits commis à Ixelles en avril 2014.

Photo News

Les jurés et les magistrats de la cour ont reconnu deux circonstances atténuantes au coupable: l’absence d’antécédents judiciaires en Belgique et le contexte dans lequel les faits se sont produits. Les juges ont également tenu compte de l’extrême gravité des faits, du mépris total du coupable pour l’intégrité physique d’autrui, de sa fuite après les faits, du fait qu’il s’agit de faits graves isolés dans son parcours de vie, bien que cela n’excuse pas son geste, et enfin du fait qu’il travaille comme servant à la prison.

Tenant compte de ces éléments, la cour a condamné Benard Dino à 13 ans d’emprisonnement, pour le meurtre d’Ermir Bodurri, pour tentative de meurtre sur Ortiz Spahi et pour coups et blessures volontaires sur Léonard Molla.

Benard Dino était accusé d’avoir poignardé trois hommes, le 28 avril 2014 vers 23h30, rue de Livourne à Ixelles. L’un de ceux-ci, Ermir Bodurri, était décédé peu après son admission à l’hôpital Saint-Pierre à Bruxelles. Il était âgé de 29 ans. Un second individu, Ortiz Spahi, avait aussi été admis à l’hôpital dans un état grave. Il avait néanmoins survécu à ses blessures. Le troisième, Léonard Molla, avait souffert de blessures légères.

Ce dernier avait raconté aux enquêteurs que ses amis et lui avaient été agressés par le dénommé Benard Dino. Puis, il était apparu que Léonard Molla et Benard Dino étaient deux proxénètes albanais et que la soeur de Léonard Molla s’était prostituée pour le compte de Benard Dino.

Thèse rejetée

Léonard Molla avait affirmé que ses deux amis et lui n’avaient pas agressé Benard Dino le 28 avril 2014 à Ixelles. Mais ce dernier avait soutenu le contraire. Selon lui, ce sont les victimes qui étaient armées d’un couteau et qui l’ont attaqué. Il a affirmé qu’il était parvenu à s’emparer de l’arme puis qu’il s’en était servi, en état de légitime défense. La cour n’a pas suivi cette thèse, mais elle a néanmoins reconnu, dans son prononcé sur la peine, le contexte des faits, soit que les victimes étaient en conflit avec Benard Dino.

Selon les jurés, la légitime défense n’était pas établie car le couteau était bien porté par Benard Dino et, s’il avait été agressé comme il l’affirmait, sa réaction était disproportionnée. Mais les jurés ont admis qu’Ermir Bodurri avait sans doute en premier lieu frappé Benard Dino.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent