Publié le Mercredi 4 Octobre 2017 à

Actualité > Belgique

L'UNESSA, l'Union en soins de santé, défend le budget des soins de santé 2018 mais réclame toujours plus de stabilité au gouvernement

Belga

L’organisation patronale qui fédère près de 300 structures actives dans le domaine des soins de santé en Wallonie, l’Union en soins de santé (UNESSA), estime mercredi que les différents acteurs se sont mis d’accord pour proposer au gouvernement «un cadre budgétaire réaliste, où chacun contribue équitablement à l’effort à consentir pour 2018». Le comité de l’assurance de l’Institut national de l’assurance maladie-invalidité (Inami) a approuvé lundi dernier la proposition de budget des soins de santé 2018.


Illustration

Photonews

Illustration

«Il s’agit d’un signal fort. Mais qui ne doit pas occulter la fragilité financière du secteur hospitalier», estime le directeur général de l’UNESSA, Pierre Smiets.

«(L’année) 2016 a été une année où le secteur hospitalier a été relativement ’épargné’ par les mesures d’économies imposées au budget des soins de santé. 2017 par contre a été d’un tout autre ordre: plus de 200 millions d’euros d’économies ont concerné directement le secteur hospitalier», pointe M. Smiets.

L’UNESSA réclame toujours au gouvernement un pacte de stabilité budgétaire pour une période de cinq ans, afin «que notre système de santé reste l’un des plus accessibles et des plus appréciés d’Europe».

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent