Publié le Mardi 3 Octobre 2017 à

Régions > Mons > Actualité

Problèmes des étudiants infirmiers de Condorcet: le décret Marcourt finalement modifié

G.H.

Bonne nouvelle pour une vingtaine d’étudiants de la Haute École Condorcet ! Le ministre Jean-Claude Marcourt a annoncé une modification du décret qui concerne les études en soins infirmiers. Les élèves de deuxième bénéficieront ainsi d’une année supplémentaire pour réussir leurs crédits résiduels de première et passeront finalement en troisième année d’un cursus de trois ans. Cette période transitoire sera prolongée jusqu’en 2018-2019.


Soulagés les étudiants
! / G.H.

G.H.

Soulagés les étudiants ! / G.H.

Soulagement pour les étudiants en soins infirmiers de la Haute École Condorcet ! Jean-Claude Marcourt, ministre de l’Enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles, a annoncé mardi une modification du décret pour résoudre les problèmes rencontrés suite à l’allongement des études de 3 à 4 années. Nous vous en parlions dans nos précédentes éditions, une vingtaine d’étudiants de deuxième de la Haute École Condorcet s’étaient vus signifier par leur direction qu’ils ne passeraient pas en troisième à cause de leurs crédits résiduels de première et qu’ils passaient dans le nouveau système de 4 ans. Ces derniers estimaient ne pas avoir été suffisamment informés sur les nouveautés du décret. Leur mésaventure était arrivée jusqu’aux oreilles du cabinet de Marcourt. Celui-ci a finalement indiqué en commission du parlement que cette période transitoire sera prolongée d’une année supplémentaire, jusqu’en 2018-2019. « Nous sommes soulagés par la décision du ministre ! » s’enthousiasme Ludivine de la Haute École Condorcet. « Mais devons réussir nos examens, plus de dernière chance ! »

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent