Publié le Mardi 3 Octobre 2017 à

Régions > Mons > Actualité

Le ras-le-bol des résidents de la rue de Pâturages: ils veulent un radar fixe

Rédaction en ligne

Des limitations de vitesse peu respectées, fissures dans les maisons dues au trafic…Il ne fait pas bon vivre à la rue de Pâturages de Givry depuis quelques années. 80 personnes ont ainsi signé une pétition (ce n’est pas la première) réclamant un radar fixe pour calmer les ardeurs des automobilistes ou des chauffeurs de camions.


Les vibrations des camions abîment les habitations / E.G.

Les vibrations des camions abîment les habitations / E.G.

La vie aux abords de la rue de Pâturages de Givry, n’est pas un long fleuve tranquille, on en est loin. Depuis plusieurs années, les riverains luttent contre des nuisances qu’ils jugent insoutenables. En cause, la vitesse excessive des automobilistes et des chauffeurs de poids lourds dans ce tronçon très emprunté : « Depuis que les camions ne peuvent plus passer par la chaussée du Roeulx, le nombre de poids lourds a sensiblement augmenté, au même titre que les dégâts sur les habitations qui en découlent », explique la bourgmestre de Quévy, Florence Lecompte (PS), également riveraine de la rue.

Face à cela, les riverains sont désespérés  ! Une habitante raconte son calvaire : « J’ai peur de sortir de chez moi avec mes filles lorsque je dois les emmener à l’école ». Ils se sont regroupés pour tenter de trouver une solution.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent