Publié le Lundi 2 Octobre 2017 à

Régions > Brabant wallon > Actualité

La «maison de l'horreur» en vente à Nivelles: la maison de Geneviève Lhermitte à nouveau à vendre

Belga

La maison où Geneviève Lhermitte avait égorgé ses cinq enfants le 28 février 2007, le 42 de l’avenue Général Jacques à Nivelles, est à nouveau à vendre. Achetée en juin 2012 lors d’une vente aux enchères, la maison n’a pas trouvé d’occupants depuis cette date. Le nouveau propriétaire comptait créer plusieurs appartements dans ce vaste immeuble, mais la ville de Nivelles s’est toujours opposée à une division en plusieurs logements. Le propriétaire confirme ce dimanche que l’immeuble est « à vendre ou à louer », ne voulant pas poursuivre un combat contre la Ville…

Jacques Gilbert, le propriétaire en question, a dû se résoudre à réaménager l’immeuble en une maison unifamiliale, bien que sa surface totale dépasse les 400 m2. Avec un tel volume, elle semble naturellement destinée à des familles avec enfants, mais le passé de l’immeuble pose inévitablement un souci pour ce type de locataires. Et le propriétaire ne veut en aucun cas dissimuler à de potentiels occupants le drame qui s’est joué sur place il y a un peu plus de dix ans…

Aujourd’hui, l’immeuble est frappé d’une taxe sur les maisons vides, imposée par la ville de Nivelles alors que le propriétaire considère que celle-ci a contribué à créer cette situation en refusant une division en plusieurs appartements.

« Je pourrais sans doute introduire une requête pour attaquer… Mais je jette l’éponge : j’ai 72 ans, j’ai beaucoup travaillé pour rénover cette maison et je demande la paix et la tranquillité. Elle est à louer ou à vendre », confirme Jacques Gilbert.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent