Publié le Dimanche 1 Octobre 2017 à

Sports > Cyclisme

Un moteur découvert dans un vélo lors d'une course d'amateurs

Belga

Selon la FFC, il s’agit du premier cas de dopage mécanique révélé en France.


@AFP

@AFP

Un moteur a été découvert dans un vélo utilisé dimanche par un coureur qui a reconnu les faits lors d’une course amateur en Dordogne, a-t-on appris auprès du parquet de Périgueux, une découverte qui constitue une première en France.

Cette découverte est intervenue au cours d’une opération conjointe menée sur «  suspicion de tricherie  » par le parquet de Périgueux, la Fédération française de cyclisme (FFC) et l’Agence française de lutte contre le dopage. Elle s’est produite lors d’une course amateur organisée à Saint-Michel-de-Double, à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Périgueux.

Le premier cas de dopage mécanique a été révélé le 30 janvier 2016 à Zolder lors de l’épreuve des espoirs dames des championnats du monde de cyclo-cross. Le vélo de notre compatriote Femke Van den Driessche avait été contrôlé et un moteur détecté. La cycliste a été suspendue six ans par l’UCI, l’Union cycliste internationale.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent