Publié le Dimanche 1 Octobre 2017 à

Actualité > Faits divers

Eddy M., le papa qui a massacré ses deux enfants à la disqueuse et au couteau est entendu par le juge d'instruction!

Belga

L’homme soupçonné d’avoir tué ses deux enfants, samedi matin dans le quartier liégeois de Sainte-Walburge, a été entendu samedi soir par une juge d’instruction verviétoise qui devait a priori le placer sous mandat d’arrêt, a-t-on appris dimanche auprès du parquet de Liège. Âgé de 37 ans, le meurtrier présumé ne présente aucun antécédent judiciaire.

Samedi matin peu avant 8h30, les corps sans vie de deux enfants âgés de 4 et 7 ans ont été découverts dans une propriété de la rue Sergent Merx, à Liège. L’une des victimes aurait reçu des coups de couteau au coeur et la seconde aurait été mortellement blessée à l’aide d’une disqueuse au thorax. Dans l’attente du rapport du médecin légiste, le parquet ne confirme ni n’infirme ces hypothèses.

Un magistrat du parquet de Liège et une juge d’instruction sont également descendus sur les lieux.

Soupçonné de double infanticide, le père de famille a été appréhendé alors qu’il avait pris la fuite en voiture. Il a été entendu par les enquêteurs samedi en fin d’après-midi. Au terme de son audition, il a été présenté vers 20h30 à une juge d’instruction verviétoise. «Je présume qu’elle lui a décerné un mandat d’arrêt», a indiqué dimanche la porte-parole du parquet de Liège, précisant qu’elle n’avait pas encore pu prendre connaissance des procès-verbaux d’audition et du rapport du médecin légiste.

Selon les premiers éléments de l’enquête, confirmés dimanche matin par le parquet de Liège, la maman aurait conduit les enfants chez leur père, son ancien compagnon. Aurait alors éclaté une violente dispute entre les deux adultes. La maman des enfants a rapidement quitté les lieux, non sans alerter ses anciens beaux-parents du comportement inquiétant de son ex conjoint. Les grands-parents paternels des enfants se sont aussitôt rendus sur les lieux du drame, ignorant encore le double infanticide qui venait d’y être perpétré par leur fils.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent