Publié le Dimanche 1 Octobre 2017 à

Actualité > Monde

Une barrière s'effondre lors du match entre Amiens et Lille en France: le bilan est de 29 blessés, dont 5 graves (photos et vidéo)

Rédaction avec agences

Ce samedi soir, le match qui opposait Amiens à Lille en Ligue 1 française a vécu un terrible drame. Une des barrières du stade s’est effondrée pendant la rencontre. On parle de plusieurs blessés du côté des supporters lillois.

AFP

Capture Vidéo

Le terrible événement s’est produit lorsque les joueurs du LOSC sont venus fêter leur but sous la tribune dans laquelle se trouvait leur supporter. La barrière a alors cédé, faisant chuter certains supporters d’une hauteur d’environ 1,5 m. Les secouristes sont actuellement en train d’intervenir.

Un bilan provisoire communiqué à l’AFP vers 22H45 par le CHU d’Amiens faisait état de 29 blessés dont cinq graves.

Nos confrères de l’Equipe racontent que des soigneurs de la Croix-Rouge et des pompiers ont prodigué les premiers soins aux blessés devant les CRS. Certains de ses supporters ont été évacués. Le stade de la Licorne d’Amiens connaît des travaux de rénovation, et la tribune latérale face à celle de l’incident est d’ailleurs fermée pour réfection.

Le match n’a évidemment pas repris après cet événement.

La barrière était en parfait état

La barrière qui a cédé sous le poids de plusieurs dizaines de supporters de Lille était «en parfait état», a affirmé samedi le président d’Amiens, Bernard Joannin.

«Il n’y a pas de problème de barrière. Les services de police nous avaient prévenu que 200 ultras très énervés étaient dans le parcage réservé aux Lillois. Ils se sont lancés de façon désordonnée, plus de 500 personnes, sur cette barrière qui était en parfait état. Imaginez 500 personnes qui voulaient pénétrer sur le terrain», a déclaré le dirigeant du club picard.

L’effondrement de cette barrière pose question dans un stade de la Licorne en pleins travaux de rénovation. Une de ses quatre tribunes est fermée pour cause de réfection.

«Ce qui est arrivé n’a strictement aucun rapport avec les travaux du stade. Aucun rapport», a balayé Alain Gest, président d’Amiens Métropole, propriétaire du stade.

«Nous n’avons jamais eu connaissance du moindre problème avec le barriérage des tribunes. Il n’y a pas tellement longtemps que les services de sécurité sont passés pour regarder l’état du stade. Ce qui s’est passé, à cette heure, on est incapable de l’expliquer, si ce n’est qu’elle a cédé sous la pression des supporters», a-t-il poursuivi.

«Le problème qu’il y a porte sur la toiture, et en aucun cas sur le barriérage», a-t-il précisé. «Nous n’avons jamais connu une difficulté de cette nature depuis la création de ce stade.»

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent