Publié le Vendredi 29 Septembre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

600 ouvriers en grève à la FN parce que la FGTB réclame une double augmentation

Luc Gochel

Depuis jeudi après-midi, les 600 ouvriers de la Fabrique Nationale de Herstal se croisent les bras. C’est la FGTB qui a décidé de partir en grève car la direction fait, dit-elle, la sourde oreille à sa demande d’augmentation.


Grève à la FN

Archives Lem

Grève à la FN

Hier, un piquet a même empêché les autres membres du personnel de pénétrer dans l’usine, ainsi qu’au siège de Browning. Et ils menacent de faire de même lundi au site de Zutendaal si la direction ne réagit pas.

Celle-ci a enfin daigné s’expliquer hier via un communiqué. «  Ce mouvement fait suite à la décision de la direction d’accorder l’augmentation de pouvoir d’achat de 1,1 % conformément à l’accord sectoriel signé par tous les syndicats et de ne pas accepter l’exigence de la FGTB de sortir de cette marge salariale. »

La direction rappelle aussi que les salaires proposés à la FN sont dans les normes du marché et que les travailleurs bénéficient également chaque année d’une prime à l’intéressement aux résultats de l’entreprise.

Malgré tout cela, la direction était ouverte au principe de transformation de cette augmentation en chèques-repas mais elle a rejeté le doublement de la marge autorisée exigée par la FGTB.

Elle termine en « condamnant ce nouveau mouvement qui entrave le fonctionnement normal d’une entreprise en pleine croissance. »

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent