Publié le Jeudi 28 Septembre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Enfant excessivement brusqué, d'autres forcés à manger...: une maison d'accueil d'enfants fermée à Chênée

Rédaction en ligne

L’Office National de l’Enfance (ONE) a pris une mesure de suspension préventive immédiate à l’égard de la maison d’accueil d’enfants Les Farfadets à Chênée (Liège). La structure est donc fermée pour deux mois en raison de pratiques éducatives jugées inadéquates, a précisé jeudi Brigitte Marchand, directrice de l’ONE.

Facebook

«Une coordinatrice ONE a assisté à une scène au cours de laquelle un enfant a été brusqué de manière excessive. Il faut savoir qu’il y a déjà eu des faits problématiques par le passé. Il est question de cris excessifs, d’enfants forcés à manger. C’est totalement inadéquat envers des tout petits. Il y a eu à plusieurs reprises des plaintes de parents qui, eux-mêmes, ont fait état d’attitudes inadéquates à leur égard. C’est l’accumulation de faits qui a mené à une telle décision», explique la directrice de l’ONE.

L’Office National de l’Enfance précise que le «dysfonctionnement» est lié à l’une des deux co-directrices. «Elle semble assez rigide dans sa manière d’envisager l’éducation des enfants et, malgré les formations qui ont été organisées, cela semble ne pas avoir changé. Nous demandons donc l’écartement de cette personne», poursuit Brigitte Marchand.

Une réunion sera organisée vendredi afin d’expliquer la situation aux parents concernés. Bien qu’il s’agisse d’une structure privée, le bourgmestre de Liège signale avoir pris contact avec la ministre de tutelle Alda Gréoli afin de voir quelles solutions pourraient se dégager. «Au niveau de la ville de Liège, l’ensemble des places d’accueil en crèches est occupé et de nombreux parents sont déjà inscrits sur liste d’attente pour obtenir une place pour leur enfant. Face au problème social que représente cette fermeture, quelques places d’urgence pourraient être mises à disposition de manière temporaire (3 mois, ndlr)», précise Willy Demeyer, bien conscient que cela ne répond pas vraiment aux besoins des parents.

L’ONE attend donc l’écartement de la personne visée. Dans le cas contraire d’ici deux mois, l’autorisation pourrait être retirée de manière définitive.

Témoignages de parents d’enfants de la maison d’accueil, à lire sur notre journal digital

La page Facebook des Farfadets

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent