Publié le Jeudi 28 Septembre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Herstal : les 700 ouvriers de la FN sont en grève

Aurélie Drion

Ce jeudi matin, les ouvriers de la F.N., affiliés à la F.G.T.B., ont entamé un mouvement de grève . Le mouvement pourrait se durcir dès demain en refusant l’accès au site.


Les 700 ouvriers de la FN se croisent les bras depuis hier.

Photo d’archives Belga

Les 700 ouvriers de la FN se croisent les bras depuis hier.

« Cela fait plusieurs mois que nous discutons sur les accords interprofessionnels », explique Gianni Angeluti, président de la délégation. « Malheureusement, la direction se comporte comme un mur. Elle nous traîne longueur et nous ne parvenons pas à trouver un accord. Nous l'avions d'ailleurs avertie la semaine dernière que notre patience était à bout ».

Et ce jeudi matin, après une nouvelle réunion infructueuse, une assemblée générale des ouvriers affiliés à la F.G.T.B. (700 des 800 ouvriers) était organisée. A son issue, un mouvement de grève a été décidé.« Les ouvriers F.G.T.B. ont donc décidé d'arrêter le travail et de quitter l'usine, tout en laissant l'entreprise ouverte. Mais dès demain vendredi, à moins d'un accord d'ici là, le mouvement va se durcir puisque nous serons présents devant les grilles pour empêcher l'accès au site de la F.N. mais aussi de l'usine Browning dans les Hauts-Sarts ».

La dernière fois que les ouvriers sont partis en grève pour les mêmes raisons, c'était en 2009. Le mouvement de grogne avait alors duré trois semaines. Nous avons tenté d'avoir une réaction de la direction de la F.N.. En vain jusque-là.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent