Publié le Mardi 26 Septembre 2017 à

Sports > Basket > Scooore League > Mons Hainaut

La réaction de Daniel Goethals après la victoire de Mons sur Reykjavik: «Fier de participer au 200e match européen»

Rédaction en ligne

Conscients que le prochain tour qualificatif de Fiba Europe Cup sera bien plus difficile, Daniel Goethals et ses Montois pouvaient se réjouir d’avoir dominé Reykjavik avec seulement huit joueurs valides ce mardi. Un succès (84-71) qui emmène les « Renards » vers leur 200e match européen, lors de la visite des Bulgares de Beroe.


Les «
Renards
» joueront leur 200e match européen contre des Bulgares.

PN

Les « Renards » joueront leur 200e match européen contre des Bulgares.

Dans une mons.arena bien garnie pour ce match-retour européen, les « Renards » ont, sans avoir l’air d’y toucher, disputé et remporté un match… historique ! En effet, ce succès face aux « gâchettes islandaises », conquis dans des circonstances difficiles avec l’absence de quatre éléments, mènera Mons-Hainaut vers son 200e match européen, mardi, face aux Bulgares de Beroe. Celui-ci ne sera pas encore décisif pour une qualification pour la phase des poules (match-retour une semaine plus tard), mais fera entrer BMH dans le cercle très fermé des clubs belges à avoir atteint ce nombre !

« Face à une équipe qui n’avait rien à perdre, c’est bien d’avoir pu gagner, suivant le même schéma qu’en Islande, à savoir avec un adversaire accrocheur grâce à ses shoots, avant que nous ne fassions la différence en fin de match. Et ce, avec huit joueurs, dont deux jeunes. Je suis donc impatient de retrouver une équipe au complet, ce mercredi, si Reddic est retapé de son virus… Car mardi prochain, ce sera encore un autre niveau face aux Bulgares, récents vainqueurs de leur Supercoupe. Et avec tous mes gars, j’aurai le loisir de rappeler ceux qui oublient de défendre sur le banc ! On ne va pas bien loin, en effet, en championnat ou en Coupe d’Europe sans rigueur défensive !  »

Le match de mardi constituera la 200e joute européenne de l’histoire de BMH, et cela ne laisse pas le coach montois indifférent. « Cela fait de nous, Frank et moi, des coaches heureux et chanceux, car ce chiffre impressionnant de 200 matches en Coupe d’Europe situe simplement la force de ce club dans la durée ! Cela rappelle aussi l’importance de signer une bonne saison, pour garder le droit d’y regoûter dans le futur.  »

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent