Publié le Mercredi 27 Septembre 2017 à

Régions > Verviers > Actualité

Maïeur et échevins augmentés et plus d'élus dans nos communes

Rédaction en ligne

L’année 2018 sera électorale, au niveau communal. Mais sur base des chiffres de population actés en début d’année, on devrait savoir si le nombre de conseillers communaux ou d’échevins augmentera dans certaines entités. Idem pour le traitement du bourgmestre et des échevins. Chez nous, huit communes sont potentiellement concernées : le point, commune par commune.


À Welkenraedt, le maïeur serait augmenté s’il y avait 10.000 habitants

arch. FH

À Welkenraedt, le maïeur serait augmenté s’il y avait 10.000 habitants

Le nombre d’habitants enregistrés au registre national pourrait avoir une incidence sur ceux des conseillers communaux et d’échevins, mais aussi sur les traitements du maïeur et des échevins, après les élections d’octobre 2018.

Deux conseillers seraient élus en plus si l’on franchissait la barre des 2.000 citoyens (11 au lieu de 9), des 3.000 (13), des 4.000 (15), des 5.000 (17), des 7.000 (19), des 9.000 (21), des 12.000 (23), des 15.000 (25). Pour les échevins, on en a 3 jusqu’à 4.999 habitants, 4 à partir de 5.000, 5 à partir de 10.000 et jusqu’à 19.999… Pour une ville comptant entre 50.000 et 99.999 habitants, comme Verviers, on grimpe à 8. Les traitements des maïeurs et échevins peuvent aussi varier selon le nombre d’administrés. Le point dans nos communes proches d’un palier ou qui l’ont déjà franchi…

> Découvrez quelles seront les communes concernées par ces changements sur notre édition digitale La Meuse Verviers.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent