Publié le Mardi 26 Septembre 2017 à

Régions > Verviers > Actualité

Des voleurs de métaux dans des recyparcs trahis par leur GPS

Belga

Le parquet a requis mardi devant le tribunal correctionnel de Liège des peines de prison ferme de 9 et 20 mois d’emprisonnement contre deux Liégeois poursuivis pour avoir commis des vols et tentatives de vols dans différents recyparcs de la province de Liège : à Esneux, Harzé, Thimister-Clermont, Malmedy… L’analyse du GPS de l’un d’eux avait permis de répertorier l’ensemble des endroits qu’ils avaient visité ou qu’ils comptaient visiter.


Ils risquent 9 et 20 mois de prison pour avoir volé des métaux dans plusieurs recyparcs de la province de Liège.

Prétexte LEM

Ils risquent 9 et 20 mois de prison pour avoir volé des métaux dans plusieurs recyparcs de la province de Liège.

Les deux prévenus avaient été interceptés lors d’une tentative de vol dans un parc de recyclage de déchets d’Esneux alors qu’ils escaladaient la clôture la nuit du 14 au 15 septembre 2014. La police avait découvert dans leur véhicule des objets qui avaient été volés quelques minutes auparavant dans un recyparc de Harzé (Aywaille).

Les deux individus avaient été remis en liberté après ces premiers faits. Mais la nuit suivante, l’un de ces individus avait été surpris alors qu’il commettait un nouveau vol dans un recyparc de Thimister-Clermont en compagnie d’un complice non-identifié !

La nuit du 7 décembre 2014, les deux prévenus avaient encore été interceptés à l’issue d’une course-poursuite avec la police. Ils venaient de commettre une tentative de vol dans le recyparc de Malmedy lorsqu’ils avaient tenté d’échapper à un contrôle de police.

L’enquête avait ensuite démontré que les prévenus écumaient les différents parcs de recyclage des déchets afin de voler ou de tenter de voler des métaux. Le GPS d’un des auteurs contenait les encodages d’une multitude de parcs de recyclage de la province de Liège.

Le parquet a requis une peine de 20 mois contre le principal auteur, absent à l’audience. Son complice, déjà condamné pour des faits du même type, risque une peine complémentaire de 9 mois.

Le jugement sera prononcé le 24 octobre.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent