Publié le Mardi 26 Septembre 2017 à

Régions > Charleroi > Actualité

Ils saccagent le bus à la batte de baseball: le chauffeur avait juste klaxonné parce qu'ils étaient stationnés sur l'arrêt du TEC

Rédaction en ligne

Deux ans et demi après les faits, Havik Badalayan, Kevin Aktas et Alessio Nardone sont évidemment en aveux : ils ont été filmés par la caméra du bus. Mais ils assurent encore que c’est le chauffeur qui a commencé, qui les a insultés, et qu’ils ont juste mal réagi. La scène était pourtant dantesque : les trois jeunes ont démoli le bus à coups de batte de baseball !

Ils ont fracassé les vitres à la batte.

FVH

Ils ont fracassé les vitres à la batte.

Ce matin-là sur la place du Ballon, à Jumet, Havik Badalayan, Kevin Aktas et Alessio Nardone finissent leur soir, leur voiture est garée sur l’arrêt de bus de la place du Ballon… où le chauffeur de bus parvient finalement à s’arrêter. Mais le malheureux a évidemment le tort de manifester une certaine mauvaise humeur en klaxonnant ! Les jeunes descendent de voiture et se mettent à uriner sur le bus avant de sortir des battes de leur coffre et de saccager les vitres du bus.

Heureusement protégé par son habitacle de verre, le malheureux chauffeur est relativement protégé des coups directs, mais il sera couvert d’éclats de verre. Heureusement pour lui aussi, les caméras de sécurité embarquées ont filmé ses agresseurs. Mais il y a eu le choc, la peur, le traumatisme. Le pauvre homme a été en incapacité de travail pour une longue durée. Aujourd’hui, il réclame 2.000 euros et une expertise médicale pour évaluer exactement son dommage.

> Au parquet, le substitut Damien Vervaeren n’a pas mâché ses mots face aux aux trois prévenus.

> Le magistrat a requis des peines de prison assez importantes.

> Badalayan et Aktas ont manifestement pris la mesure de la gravité des faits, ils sont venus à l’audience sans avocat, avec des excuses plein la bouche.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent