Publié le Mardi 26 Septembre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

341 Chinois bloqués pendant plus de 24h à Liege Airport

I.Za.

Les touristes chinois ont eu la malheureuse surprise de ne pas pouvoir se rendre en Chine depuis Liege Airport. Leur appareil ne pouvant pas décoller, la moitié des passagers ont été obligés de passer leur journée et leur nuit dans le terminal de l’aéroport liégeois.


Leur avion est bloqué à Liège.

Thomas Van Ass

Leur avion est bloqué à Liège.

Plus de 300 Chinois se sont retrouvés coincés à l’aéroport de Liège et ce, pendant plus d’une journée. En effet, ces 341 touristes étaient censés repartir de la Cité ardente ce lundi matin à 11h mais il s’est avéré que leur avion n’a pas pu décoller. La compagnie russe VIM Airlines, qui s’occupe d’effectuer les liaisons entre la Chine et Liège, connaît actuellement plusieurs difficultés financières. La dixième compagnie aérienne russe semble avoir du mal à gérer le coût du kérosène, son endettement et ses services aéroportuaires. «  L’avion de Liège n’a pas reçu son plan de vol de la part de l’aéronautique. Il est donc impossible de voler dans ces conditions  », explique Christian Delcourt, porte-parole de Liege Airport. Et vu que l’appareil est toujours bel et bien bloqué sur le tarmac et qu’il n’y en a qu’un qui s’occupe d’effectuer le voyage entre la ville de Belgique et l’Empire du Milieu (l’avion fait une tournante), les passagers ne peuvent pas rentrer chez eux depuis Liège.

Les touristes chinois ont donc dû prolonger leur séjour. «  La compagnie a essayé de trouver rapidement des solutions.  » C’est d’ailleurs suite à son intervention que la moitié des passagers ont pu être logés dans plusieurs hôtels de la région. Les autres ont quant à eux dû passer la journée, la nuit et le début de matinée de ce mardi dans le terminal de l’aéroport liégeois. Afin de soulager et de soutenir la compagnie russe, Liege Airport a également apporté son aide aux passagers. «  Nous leur avons servi à manger et à boire. Des civières ont également été apportées afin que toutes ces personnes puissent se reposer correctement  », poursuit le porte-parole. Finalement, les quelque 100 passagers toujours bloqués à Bierset ont eu la possibilité de quitter, à leur tour, le terminal ce mardi en fin de matinée et d’être amenés dans différents hôtels. Ils ont dès lors pu se requinquer. Il semblerait également qu’une solution ait pu être trouvée pour la majorité de ces 341 touristes chinois. En effet, la plupart d’entre eux ont été acheminés en bus vers les aéroports de Bruxelles et d’Amsterdam afin de prendre un vol pour leur pays d’origine.

  • 913.aspx

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent