61

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Standard

Le Standard refuse la suspension prononcée à l'encontre de Sa Pinto: il devait être suspendu à Anderlecht

Belga |

Publié le Lundi 25 Septembre 2017 à


@News

@News

Plus tôt dans la journée, le club liégeois avait déjà refusé la proposition de deux journées et une amende de 600 euros à l’encontre de Carlinhos, auteur d’une geste revanchard sur Tom De Sutter.

Le Standard a refusé la proposition d’une journée de suspension et une amende de 400 euros prononcée lundi par le parquet de la fédération de football (URBSFA) à l’encontre de son entraîneur Ricardo Sa Pinto ainsi qu’à ses assistants Rui Mota et Ricardo Pereira. C’est ce qu’a annoncé le club liégeois sur son site officiel lundi.

Suite au but victorieux de Paul-José Mpoku dans les dernières secondes du match contre Lokeren dimanche (2-1), l’entraîneur portugais, accompagné par deux assistants, a quitté sa zone pour aller partager la joie de ses joueurs derrière le but.

«  Le club, le coach et ses adjoints ont choisi de refuser cette proposition. La Commission des Litiges examinera le dossier ce mardi 26 septembre  », pouvait-on lire sur le site du club. Dimanche, le Standard se déplacera à Anderlecht pour le compte de la 9e journée de Jupiler Pro League.