Publié le Lundi 25 Septembre 2017 à

Régions > Charleroi > Actualité

Meurtre de Gosselies: le mobile du vol est écarté par les enquêteurs

Belga

Dimanche à l’aube, le corps d’un jeune homme de 26 ans a été retrouvé sur un parking, à proximité d’une discothèque de Gosselies (Charleroi). Tabassée à mort, la victime est décédée malgré l’intervention des secours. Le mobile du vol a été écarté par les enquêteurs qui s’intéressent aux multiples altercations survenues dans la discothèque durant la soirée.

Dimanche, vers 06h45, les secours ont été requis sur le zoning de la Pépinière à Gosselies. Tomy D. (Delmotte) gisait inanimé dans un fossé, sur le parking désert. Il est décédé de ses blessures peu après l’arrivée des secours. Selon les premiers éléments, la victime a été rouée de coups apparemment focalisés sur le visage mais seule l’autopsie, qui sera pratiquée lundi soir, permettra de déterminer les causes du décès. On ignore à ce stade si un objet contondant a été utilisé pour frapper le jeune homme.

Selon le parquet de Charleroi, le mobile du vol est d’ores et déjà écarté par la police judiciaire fédérale, qui a pris l’enquête en charge. Lorsqu’il a été retrouvé, Tomy D. était toujours en possession de ses effets personnels.

«Les forces de l’ordre sont intervenues plusieurs fois durant la nuit pour mettre un terme à des bagarres au sein de la discothèque. Ces différentes altercations ont été confiées au juge d’instruction», confirme le procureur du Roi de division, Vincent Fiasse.

Le soir des faits, la discothèque était bondée pour le show-case d’un rappeur français. Il semble avéré que la victime y a passé une partie de la nuit mais on ignore à ce stade s’il a été mêlé à une bagarre avant d’être lui-même roué de coups sur le parking.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent