66

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Standard

Le Standard se donne de l'air après son succès étriqué contre Lokeren (2-1)

Rédaction en ligne |

Publié le Dimanche 24 Septembre 2017 à

Photo News

Confiant depuis sa victoire en Coupe de Belgique contre Heist (4-0), le Standard a poursuivi sur la même lignée. Victorieux ce dimanche soir de Lokeren (2-1), les Rouches soufflent quelque peu dans le bas du classement. Ce succès est maintenant à confirmer lors du Classico de dimanche prochain.

Les Rouchent le savaient : ils devaient impérativement l’emporter pour éviter un début de crise dans les travées de Sclessin. Le message a apparemment été reçu cinq sur cinq. Les Liégeois ont pris la mesure de Lokeren, réduit à dix après la pause.

Concentré et en confiance grâce à leur victoire en semaine contre Heist (4-0), le Standard de Liège rentrait bien dans son match. Les Liégeois prenaient la possession du ballon à leur compte et s’octroyaient la première véritable occasion après quelques secondes de jeu. De son côté, Lokeren avait du mal à sortir et devait se contenter de rares phases arrêtées pour amener le ballon dans le rectangle liégeois. Si les Rouches dominaient clairement la première période, ils ne parvenaient pas ouvrir le score. Et ce, malgré des tentatives souvent hors-cadre de Cop, Mpoku et Ndongala. Dominants mais pas efficaces, les Rouches allaient se voir punir juste avant la pause. Benchaib, auteur d’une superbe reprise de volée, laissait Ochoa impuissant. 0-1 à la pause, le Standard était très mal payé…

Complètement surpris par cette ouverture du score pas forcément méritée, Ricardo Sa Pinto changeait ses plans pour le second acte. Marin montait au jeu et se montrait directement dangereux. Le Roumain servait Cop au centre qui buttait sur Verhulst. Dans la foulée, Lokeren, très nerveux, était sanctionné par l’exclusion de Stefano Marzo (deux cartes jaunes). Restait encore plus de quarante minutes à jouer. Et cela allait se compliquer pour les Flandriens. Juste après cette exclusion, le Standard égalisait grâce à une tête de Cop, sur un centre de Fai. Le Standard continuait de pousser pour aller chercher un but synonyme de victoire. Mais celui-ci tardait à venir. Il fallait attendre les arrêts de jeu pour que Mpoku ne décroche une frappe à distance qui surprenait Verhulst.

Cette victoire attendue depuis la deuxième journée de championnat était capitale. Ce sont trois points importants avant un déplacement qui s’annonce bouillant à Anderlecht dimanche prochain. Au classement, le Standard passe maintenant à la onzième place (9 points) devant son adversaire du jour.