Publié le Mercredi 20 Septembre 2017 à

Régions > Namur > Actualité

Une fillette mendie seule la nuit dans les rues de Namur: sa maman la laisse pour mendier un peu plus loin

C.N.

Une petite fille âgée de moins de cinq ans qui erre de jour comme de nuit sans surveillance dans les rues de Namur, telle est la situation que décrit une conseillère communale de la Ville de Namur. Stéphanie Scailquin, l’échevine namuroise de la Cohésion sociale et de l’Égalité des chances réagit.


F. Kinet
: «
Je ne veux pas que cette fille soit enlevée à sa maman, mais je me pose des questions.
»

Montage

F. Kinet : « Je ne veux pas que cette fille soit enlevée à sa maman, mais je me pose des questions. »

Ce dimanche, en plein week-end des Wallos, Françoise Kinet, conseillère communale MR à Namur, a lancé un pavé dans le marre. Sur sa page Facebook, elle a exprimé sa stupeur et sa colère face à une situation qu’elle décrit comme intolérable. En effet, selon elle, une petite fille traîne et mendie en rue sans surveillance, et ce jusque tard dans la nuit.

Avec photos à l’appui, ce qui lui causera des critiques quant au droit à l’image même si le fond du problème n’est pas là selon elle, elle indique dans son texte « Mais comment est-ce possible ? Que font les services sociaux ? ». Sur les réseaux, les réactions sont vives : « triste, honteux, révoltant, inacceptable », les marques d’indignation fusent.

> Selon l’échevine de la Cohésion Sociale, Stéphanie Scailquin, empêcher ou interdire ces comportements est pratiquement impossible.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent