Publié le Lundi 18 Septembre 2017 à

Régions > Namur > Actualité

Un Gembloutois tombe dans le coma après avoir bu du vin contenant des amphétamines (vidéo)

L.D.

Un habitant de Gembloux est dans le coma depuis samedi soir. Lors d’un dîner entre amis, il avait consommé du vin acheté dans le Fin Shop de sa ville. Le vin semblait contenir des amphétamines d’après les analyses médicales. Le Parquet de Namur doit encore confirmer cette information.


© Capture d’écran RTL

© Capture d’écran RTL

C’est un dîner entre amis qui vire au drame. Plusieurs personnes ont été intoxiquées par un vin contenant des amphétamines, au vu des analyses médicales, selon RTL. L’un d’entre eux est dans le coma depuis samedi soir. Le vin avait été acheté au Fin Shop de Gembloux. Il s’agit du centre de vente de marchandises de seconde main du Service Public Fédéral Finances (SPF Finances).

« Je voyais tout flou, je les voyais en plusieurs fois. Ensuite, mes dents ont commencé à claquer. Et j’ai commencé à transpirer très très fort. Rudy est dans le coma, mais on aurait pu mourir aussi », explique Valérie, une amie de la victime, interrogée par RTL.

« On ne peut hélas ouvrir chaque bouteille de vin pour contrôler la qualité de celui-ci »

Au micro d’RTL, la porte-parole du SPF Finances, s’explique : « Nous n’allons jamais revendre de bouteilles ouvertes. Quand il s’agit d’une bouteille scellée, comme ça a été le cas pour ces bouteilles incriminées, nous les vendons telles quelles ».

« Les vérifications s’arrêtent à ce qui peut être vérifié. On ne peut hélas ouvrir chaque bouteille de vin pour contrôler la qualité de celui-ci » ajoute-t-elle.

Le Parquet de Namur n’a pas encore confirmé la présence d’amphétamines mais demande à ceux qui ont acheté ces bouteilles de vin, de ne pas les consommer.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent