Publié le Lundi 18 Septembre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Soumagne: le retraité qui a tiré sur ses cambrioleurs ne sera pas poursuivi

Rédaction en ligne

Jean, un retraité de Soumagne qui avait fait feu sur son cambrioleur en juin 2016, se trouvait en état de légitime défense et ne sera pas poursuivi pour ces faits, a confirmé lundi son avocat, Me Rodeyns. La chambre du conseil de Liège a par contre décidé du renvoi devant le tribunal de ses deux agresseurs.

LEM

Le 8 juin 2016 vers 5h00, un couple de retraités de Soumagne avait fait l’objet d’un home-invasion. Deux braqueurs s’étaient introduits dans l’habitation du couple et avaient obligé l’homme à ouvrir le coffre-fort après l’avoir attaqué à l’aide d’un tournevis et l’avoir brutalisé.

Après cette première scène, Jean, âgé de 66 ans, était remonté à l’étage de son habitation pour s’emparer d’une arme dont il était détenteur en raison de ses activités dans un stand de tir. Il avait crié par la fenêtre en direction d’un de ses agresseurs afin de le persuader de ne plus bouger. Mais cet agresseur, Gael (photo), qui venait de s’emparer d’une arme présente dans le coffre, s’était retourné en direction du sexagénaire.

Se sentant visé et menacé, le propriétaire de la maison cambriolée avait fait feu sur le cambrioleur en fuite. Il se trouvait en état de légitime défense et ne sera pas poursuivi pour ces faits.

L’agresseur qui avait été atteint par un tir dans le dos avait été sérieusement blessé. À l’époque des faits, il avait bénéficié d’un congé pénitentiaire qui lui avait été accordé à titre exceptionnel dans le contexte de la grève des prisons. La chambre du conseil de Liège a ordonné son renvoi devant le tribunal pour répondre du cambriolage. Son complice serait actuellement en fuite au Portugal.

> Quelques jours après ce cambriolage traumatisant, Jean s’était confié à nous.

> «C’était lui ou moi»

> «Chaque matin, je revois mes agresseurs»

> Retrouvez les témoignages de Jean dans notre édition digitale.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent