Publié le Lundi 18 Septembre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Hupkens, patron de la Fédé, plaide pour des discussions avec Ecolo et le PTB pour des coalitions de gauche

G.G.

Cinq mois après son élection à la tête de la Fédération liégeoise du PS, forte de 15.000 militants, Jean-Pierre Hupkens estime qu’elle a déjà changé, notamment via une remobilisation des troupes via notamment une université d’automne. Et de plaider pour des coalitions le plus à gauche possible.


Hupkens
: «
Nous devons poursuivre nos mesures morales et éthiques. Mais il n’y a pas que ça...
»

S.K.

Hupkens : « Nous devons poursuivre nos mesures morales et éthiques. Mais il n’y a pas que ça... »

Vous êtes président de la Fédé du PS liégeois depuis cinq mois maintenant. Comment appréhendez-vous cette rentrée politique ?

Elle sera dans la droite ligne de ce que l’on a dit durant la campagne pour la présidence de la Fédération, avec comme thème central de rendre la parole aux militants. Nous aurons aussi la chance d’avoir le congrès final du « chantier des idées » du PS, ici à Liège, le 26 novembre. Et puis, parallèlement, nous lançons d’autres initiatives...

> Retrouvez l’interview de Jean-Pierre Hupkens dans son intégralité sur nos éditions digitales

> Le président de la Fédération liégeoise du PS envisage des alliances à gauche de la gauche.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent