91

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Standard

Un partage qui n'arrange ni Eupen ni le Standard (1-1)

Rédaction en ligne |

Publié le Dimanche 17 Septembre 2017 à

Photo News

Eupen et le Standard de Liège se sont quittés dos à dos ce dimanche soir (1-1). Si les deux formations auraient bien aimé prendre les trois points pour se donner de l’air en bas de classement, elles devront se contenter d’une seule unité, ce qui ne semble pas suffire à leur bonheur.

Le match de clôture de la 7e journée de championnat s’est terminé par un partage entre Eupen et le Standard (1-1). Mbaye Leye a ouvert la marque (2e, 1-0) et Paul-José Mpoku a égalisé (39e, 1-1). Au classement, le Standard (5 points) est 13e et Eupen (3) est 14e.

Si l’on veut voir des buts, il faut aller à Eupen: Nicolas Verdier a directement confirmé l’affirmation. L’attaquant français a berné Christian Luyindama avant de donner le ballon dans la foulée à Mbaye Leye (2e, 1-0). Le Standard a réagi. Dieumerci Ndongala a lancé en profondeur Mpoku, qui s’est retrouvé seul devant Hendrik Van Crombrugge mais a placé à côté (3e).

Après un début spitant, la rencontre est entrée dans une phase de répit même si le Standard donnait l’impression de chercher plus l’ouverture. Après avoir bien contrôlé le ballon dans le rectangle, Ndongala s’est jeté sur le mur défensif eupenois (13e). L’ailier n’avait manifestement pas le bon feeling: il a manqué l’égalisation alors qu’il s’est retrouvé seul face à Van Crombrugge (29e). De quoi rendre le coach liégeois Ricardo Sa Pinto perplexe d’autant que Siebe Blondelle a failli doubler l’écart de la tête (33e). Collins Fai a permis au Standard de trouver la faille en dénichant Mpoku dans les seize mètres. Après avoir frappé une première fois, l’ailier a passé deux arrières adverses en revue avant de placer le ballon sous la transversale (39e, 1-1).

La deuxième mi-temps a débuté par deux occasions pour le Standard manquées par Merveille Bokadi (50e) et Ndongala (51e). Verdier a également fait paniquer la défense rouche mais Ochoa n’a pas tremblé (61e). Le gardien mexicain a été plus attentif encore sur un envoi de Luis Garcia (70e).

Le Standard est passé près du second but par Carlinhos (77e, 82e) mais le terrain détrempé n’a pas facilité les choses. La rencontre a été marquée par de nombreuses fautes. Erik Lambrechts a sorti huit cartes jaunes (trois pour Eupen et cinq pour le Standard, dont 4 en deuxième période).