Publié le Dimanche 17 Septembre 2017 à

Sports > Moteurs > Formule 1

GP de Singapour: Hamilton s'impose et prend le large en tête du championnat, Vandoorne 7e

Belga

Le Britannique a devancé Ricciardo et Bottas, au bout d’une course complètement folle. Grâce à cette victoire, il fait la bonne opération au championnat du monde des pilotes. Le Belge Stoffel Vandoorne a fini dans le top 10.

Photo News

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), l’intouchable vainqueur du Grand Prix de Singapour, la quatorzième des vingt manches du championnat du monde de Formule 1, disputé partiellement sous la pluie dimanche et qui comme en 2012 et 2014, n’a pas été à son terme, est le grand bénéficiaire d’un accident survenu au premier tour. Il a en effet impliqué les Ferrari de l’Allemand Sebastian Vettel, parti en pôle, qu’il devançait de 3 points au championnat, et du Finlandais Kimi Raïkkonen, qui en est à l’origine, et le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull).

Hamilton, dont c’est la 60e victoire, la 7e de la saison et la 3e consécutive après Francorchamps et Monza, compte désormais 28 points d’avance (263-235) au championnat à six courses de la fin.

Parti cinquième sur la grille à distance de Vettel, le triple champion du monde s’est retrouvé en tête à la fin du premier virage. Un scénario inimaginable.

Il s’est finalement imposé devant l’Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), 2e à 4,5 secondes, et son équipier finlandais Valtteri Bottas, 3e à 8,8 secondes.

Stoffel Vandoorne (McLaren), 7e, a signé son meilleur classement sur une course de F1.

Ce qui est aussi le cas de l’Espagnol Carlos Sainz (Toro Rosso), 4e, et du Britannique Jolyon Palmer (Renault), dont c’était pourtant peut-être le dernier Grand Prix, 6e derrière le Mexicain Sergio Pérez (Force India), 5e.

Le top dix est complété par le Canadien Lance Stroll (Williams), qui précède les Français Romain Grosjean (Haas) et Esteban Ocon (Force India).

Cinquante-huit tours seulement sur les 61 prévus ont été parcourus suite aux trois interventions de la voiture de sécurité.

Vandoorne est dix-septième au championnat avec 6 points

Avec deux de ses pilotes sur le podium, Mercedes distance désormais Ferrari de 102 points au championnat des Constructeurs.

Seuls douze pilotes ont rallié la ligne d’arrivée. L’Allemand Nico Hülkenberg (Renault), qui était toujours en lice pour un podium, a rencontré des problèmes mécaniques, tout comme l’Espagnol Fernando Alonso (McLaren) et le Danois Kevin Magnussen (Haas). Le Suédois Marcus Ericsson (Sauber) et le Russe Daniil Kvyat (Toro Rosso) ont pour leur part heurté le mur.

La prochaine manche dans deux semaines en Malaisie.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent