26

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Standard

D1A: le Standard en appel de la décision du Bureau d'Arbitrage dans l'affaire Orlando Sa

Rédaction en ligne |

Publié le Jeudi 14 Septembre 2017 à

Photo News

Le joueur liégeois avait été l’auteur d’un coup de pied vis-à-vis du Trudonnaire Steven de Petter, lors de la troisième journée de championnat.

Le Standard croit fermement que l’arbitre Alexandre Boucaut a commis une faute lors de l’exclusion d’Orlando Sa contre Saint-Trond (3e journée). Les Rouches sont allés en appel de la décision du Bureau d’Arbitrage de la fédération (URBSFA), qui a rejeté leur plainte. Le club liégeois pourra exposer ses arguments le 22 septembre (14h00) devant la cours d’appel de la commission des litiges.

Sa a été exclu pour avoir donné un coup de pied au Trudonnaire Steven De Petter. Boucaut n’a pas vu la phase mais a été invité par le 4e officiel Nathan Verboomen et l’arbitre vidéo Tim Pots à visionner les images. Dès que le jeu a été arrêté pour une faute de Razvan Marin sur Yohan Boli, Boucaut a consulté les images. Sur base de celles-ci, il a donné la carte rouge au Portugais. Le Standard clame que Boucaut devait reprendre le jeu là où il avait été arrêté, soit à l’endroit où Marin avait commis la faute, et non pas là où Sa a reçu la rouge.

Lundi dernier, le Bureau d’Arbitrage a affirmé que la plainte des Rouches était non-fondée. Mais le Standard n’a pas abandonné l’espoir de rejouer le match. Le Standard croit que l’erreur d’arbitrage a eu une influence majeure sur le déroulement du match. Après l’exclusion de Sa, Boli a marqué le seul but du match.