Publié le Mardi 12 Septembre 2017 à

Actualité > Partner Zone > SPA SIX HOURS

Plus de 100 voitures au départ des Spa Six Hours

Rédaction en ligne

Du 15 au 17 septembre, Francorchamps vivra au rythme des voitures historiques. Clou de ce meeting d'exception: les Spa Six Hours. Dans cette course d'endurance qui a donné son nom à l'épreuve, une quinzaine de Ford GT40 identiques à celles qui, voici cinquante ans, imposaient la griffe du géant de Detroit aux 24 Heures du Mans.

Les Spa Six Hours ! Un nom générique autour duquel gravitent de nombreuses courses, des animations en tout genre. Mais le moment le plus intense de ce week-end qui s'étalera du 15 au 17 septembre demeure... les Spa Six Hours.

"Cette année, nous devrions compter sur 115 voitures au départ", raconte Vincent Collard, l'un des GO de l'événement. "Et comme ce fut le cas ces dernières années, c'est la Ford GT40 qui devrait être la vedette de cette édition. A croire que notre course de six heures et le circuit de Francorchamps sont taillés pour ce bolide aux performances imposantes."

Il faut dire que la loi du nombre devrait également jouer en faveur de la mythique Ford. Elles seront sans doute une quinzaine à gravir le Raidillon le samedi 16 septembre prochain.

Au passage, on rappellera que cette Ford GT40, considérée par l'ensemble des designers automobiles comme l'une des silhouettes les mieux abouties du XXe Siècle,  fut l'arme absolue du géant de Detroit aux 24 Heures du Mans voici cinquante ans. De 1966 à 1969, elle s'imposa quatre fois de suite. En 1969, lors de son dernier triomphe, elle fut même pilotée par un certain Jacky Ickx au terme d'une poursuite digne de Hollywood.

Mais si cette voiture mythique se déplace en force en Ardenne à la mi-septembre, on ne trouve qu'un seul exemplaire de la Ferrari 250 GT châssis court. Ce qui rend la participation de ce bolide hors du commun exceptionnel également.

Bien sûr, la liste des engagés comprend aussi un florilège de Jaguar qui brilleront dans les premières heures avant d'être retardées, sans doute, par des problèmes récurrents de freins liés à leur poids. Côté britannique, on note aussi une multitude de Triumph MGB mais aussi une bonne dizaine de Lotus Elan. Contrairement aux Type E, ces petits bolides ne peuvent pas compter sur une cavalerie imposante. En revanche, leur légèreté et une agilité certaine feront merveille au fil des tours.

"Ce qui est réjouissant", conclut Vincent Collard, "c'est qu'une multitude d'équipes font des Spa Six Hours le rendez-vous annuel à ne pas rater. Qu'il s'agisse de structures imposantes ou de teams aux dimensions réduites, chacun prépare son bolide avec la même fièvre, la même motivation."

En un quart de siècle, les Spa Six Hours sont devenues la référence dans le milieu des courses historiques. Le sérieux de l'organisation, les 7 km du tracé de Francorchamps et l'ambiance bon enfant qui se dégage du paddock n'y sont pas étrangers.

 

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent