Publié le Lundi 11 Septembre 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Les gares SNCB de Seraing, Ougrée et Chaudfontaine vont rouvrir à la mi-2018

Rédaction en ligne

Le ministre fédéral de la mobilité, François Bellot, a annoncé ce matin à Chaudfontaine, que l’offre de trains autour de Liège sera renforcée à l'horizon 2018 notamment via l’ouverture au trafic voyageurs de la ligne 125A permettant la desserte prochaine de Seraing et Ougrée, ou encore via la réouverture du point d’arrêt de Chaudfontaine sur la ligne vers Verviers (Ligne 37).

L'ouverture de la gare de Chaudfontaine et le renforcement de l'offre sur les lignes 37 et 125 ont pour objectif l'amélioration de la mobilité autour de Liège.

En outre, la proximité entre la gare de Chaudfontaine et le pôle universitaire/hospitalier de Liège permettrait également la constitution d’un pôle d’échange intéressant train-bus-voiture-piéton-vélo, ceci en plus d’être déjà un pôle touristique important au sein de la zone suburbaine.

(Photo : la gare de Chaudfontaine est fermée depuis des années)

Du point de vue opérationnel, les arrêts de Seraing et d’Ougrée seraient mis en service en juin 2018 et celui de Chaudfontaine en septembre 2018.

A terme, l’offre à Seraing, Ougrée et Chaudfontaine, sera la suivante :

· Desserte de Chaudfontaine : en heure de pointe ce seront 3 trains par heure, en heure creuse 2 trains par heure et 2 trains par heure également le week-end. Le temps de parcours Chaudfontaine-Liège sera ainsi de +-12 minutes et celui de Chaudfontaine-Verviers de +-15 minutes.

· Desserte de Seraing et Ougrée : en heure de pointe il y aura 4 trains par heure ainsi que 2 trains par heure en heure creuse.

Un RER autour de Liège ?

L’accord de Gouvernement Fédéral du 9 octobre 2014 prévoit que «La mise en place d’un Réseau Express Régional (RER) sera étudiée pour les agglomérations d’Anvers, de Gand, de Liège et de Charleroi (AnGeLiC) ». Le train est en effet une solution pour les dessertes dans et autour des grandes agglomérations congestionnées.

Le REL (Réseau express liégeois) est une solution de mobilité intermodale et intégrée dans un rayon de 30 km autour de Liège, facilitant les déplacements vers, depuis, dans et autour de Liège, basée sur une amplitude large et une fréquence suffisante de trains.

Le gouvernement fédéral a dégagé un milliard d’investissement pour permettre de finaliser les travaux du RER, d’Angelic et de réaliser certaines infrastructures prioritaires sur le territoire des Régions.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent