Publié le Dimanche 10 Septembre 2017 à

Actualité > Partner Zone > SPA SIX HOURS

Une projection de films d'époque à l'Eau Rouge

Rédaction en ligne

Du 15 au 17 septembre prochains, la 25ème édition des Spa Six Hours accueillera plus de 650 bolides sur le plus beau circuit du monde. L’animation ne se limitera pas aux compétitions. Dans les salons feutrés de l’Eau Rouge, ce magnifique bâtiment blotti contre le Raidillon, on pourra assister à la projection de films d’époque. Un pur régal pour les amateurs d’archives.

Du 15 au 17 septembre prochains, la 25ème édition des Spa Six Hours accueillera plus de 650 bolides sur le plus beau circuit du monde. L’animation ne se limitera pas aux compétitions. Dans les salons feutrés de l’Eau Rouge, ce magnifique bâtiment blotti contre le Raidillon, on pourra assister à la projection de films d’époque. Un pur régal pour les amateurs d’archives.

 

Aux Spa Six Hours, le spectacle est permanent. Sur la piste, bien sûr, dans les paddocks où des commerçants ambulants exposent souvent des raretés, du côté de la pompe à essence où les concurrents viennent faire le plein de leur bolide pendant l’épreuve d’endurance… C’est là aussi là que Jaguar installera l’exposition de quelques-unes des voitures prestigieuses qui ont marqué l’Automobile d’après-Guerre. Dans le parking P14 aussi qui va regorger de «bijoux sur roues» venus par la route et conduits par leurs heureux propriétaires pour assister à la grand-messe de la voiture ancienne.

Cette année, les organisateurs ont ajouté une raison supplémentaire au déplacement en Ardenne : les salons feutrés de la rotonde de l’Eau Rouge vont se transformer en salle de cinéma éphémère.

«Nous avons récolté de très nombreux anciens films dédiés à la course automobile », explique Vincent Collard, la cheville ouvrière de l’événement. «Certaines images remontent à des compétitions avant la Première Guerre Mondiale. Notamment aux 500 Miles d’Indianapolis. On a aussi des interviews de pilotes célèbres comme Stirling Moss ou François Cevert ou encore des brides de reportage au GP du Nürburgring en 1929 ainsi qu’aux 24 Heures du Mans en 1957. »

Cette liste n’est pas limitative…

«Plutôt que proposer un film en continu, nous allons offrir un montage de différents documents. Le but, c’est de mélanger les styles, les époques pour que le spectateur puisse goûter à la plus grande diversité possible d’images. Ce qui permettra de prendre conscience de la multitude de façons dont le sport automobile a été pratiqué depuis plus d’un siècle. Ce montage devrait durer une vingtaine de minutes et sera projeté en boucle. »

Détail non négligeable : l’accès à la Rotonde de l’Eau Rouge sera absolument gratuit puisque compris dans le ticket d’entrée. Par ailleurs, la projection s’inscrit dans les différentes actions menées par la Fédération Belge des Véhicules Anciens qui transforme, l’espace du week-end, ce magnifique bâtiment en Maison de la FBVA.

 

DOMINQUE DRICOT

 

 

 

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent