Publié le Jeudi 7 Septembre 2017 à

Régions > Verviers > Actualité

Grève sauvage au dépôt TEC de Verviers: les bus circuleront vendredi matin

Belga

Une grève sauvage a débuté à 18 heures ce jeudi au dépôt TEC de Verviers, a indiqué à Belga Carine Zanella, porte-parole du TEC Liège-Verviers. Les chauffeurs se plaignent d’un excès de zèle des contrôleurs et de la direction. Aucun bus ne roule ce jeudi soir à Verviers. Finalement, les chauffeurs ont décidé de lever la grève puisqu’ils pourront déposer un cahier de revendications ce vendredi à la direction. Bonne nouvelle, les bus rouleront donc normalement ce vendredi à Verviers.


Elle a démarré ce jeudi à 18h ©P.Luc

P.Luc

Elle a démarré ce jeudi à 18h ©P.Luc

Ce vendredi soir, aucun bus du dépôt de Stembert ne roule à Verviers. Par contre ce vendredi matin, les chauffeurs reprendront le travail. Ils l’ont décidé ce jeudi soir en assemblée générale.

Selon le TEC, c’est le «rappel à l’ordre» d’un chauffeur de bus après six accidents en tort sur une période de deux ans et demi qui est à l’origine du mouvement. Une version que réfutent les représentants du TEC, dénonçant un communiqué «incendiaire» de la direction alors que personne n’est encore venu les écouter.

Les chauffeurs dénoncent une tolérance zéro des contrôleurs envers eux, des excès de zèle en matière de sanction. Le cas de ce rappel à l’ordre pour ce chauffeur – pour six «incidents» et encore un seul serait reconnu à ses torts précise un délégué syndical – est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase des chauffeurs verviétois, qui ont donc décidé d’arrêter le travail.

Découvrez les explications du délégué CGSLB des chauffeurs verviétois dans l’édition digitale de La Meuse Verviers

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent