Publié le Jeudi 31 Août 2017 à

Actualité > Partner Zone > SPA SIX HOURS

Les voitures de Grand Prix au Spa Six Hours 2017 : une couleur par nation

Rédaction en ligne

Vous rappelez-vous l’époque où la fierté nationale et les couleurs ont défini l'apparence des voitures de course?

Vous rappelez-vous l’époque où la fierté nationale et les couleurs ont défini l'apparence des voitures de course? Au fil des années, les membres de l’Association des Voitures de Grand Prix se sont efforcés de préserver l'héritage des machines qui ont écrit l'histoire de la course automobile au plus haut niveau. Une époque où c'était un sport, pas encore un cirque commercial.

 

L’histoire revisite les grandes rivalités de cinq décennies, couvrant ainsi les Bugattis à deux places des années 1920 aux exquis « tubes de cigares » de 1,5 litre de 1961 à 65. Mais toutes ces voitures ne sont pas des « Formules 1 ». Ce n’est qu’au début des années 1950 que sera mis sur pied un championnat du monde de F1, suivi en 1958 d’une coupe des constructeurs.

 

En célébrant l'histoire et l'innovation technique, et en éduquant par la même occasion les nouvelles générations de fans de course automobile du passé, n’oublions pas la conduite héroïque de Tazio Nuvolari, Giuseppe Farina, Alberto Ascari, Juan Manuel Fangio, Stirling Moss, Mike Hawthorn, Jack Brabham, les Hills (Phil et Graham), Jim Clark ou encore John Surtees qui se sont souvent battus dans des Grands Prix qui duraient parfois pendant plus de trois heures.

 

Pour la petite histoire, les voitures allemandes étaient blanches, mais pour l’Eifelrennen 1934 les voitures passent à la pesée et celle de Manfred von Brauchitsch est mesurée à 751 kg. Il reçoit alors l’ordre d’Alfred Neubauer de poncer la peinture blanche de la carrosserie, laissant apparaître la carrosserie gris aluminium de celles qui vont devenir les Flèches d’Argent.

 

Les gloires de chaque époque d'or sont célébrées à chaque départ lors des Spa Six Hours. Rejoignez-nous les 16 et 17 septembre et soyez transportés dans le temps dans un rouge italien, le British Racing Green, le gris argenté des Allemands, le jaune de l’écurie belge ou encore le bleu de France.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent