Publié le Dimanche 27 Août 2017 à

Sports > Hockey

Van Aubel après la défaite de la Belgique en finale de l'Euro: «La déception est terrible»

Belga

Les Pays-Bas ont remonté 2 buts et brisé le rêve des Red Lions en finale (4-2).

Belga

Déjà finaliste malheureux il y a un an lors des JO de Rio, les Red Lions ont cette fois laissé échapper l’occasion de décrocher leur premier titre européen en s’inclinant 2-4 devant les Pays-Bas, dimanche à Amsterdam. Les Belges ont gaspillé une avance de deux buts, acquis en première mi-temps, voyant des Néerlandais portés par leur public revenir à égalité lors du troisième quart-temps, avant de céder durant la dernière période.

«  La déception est terrible  », a confié l’attaquant Florent Van Aubel. «  On avait réussi à contrôler la partie en première mi-temps. Après leur premier but, le public du stade leur a donné des ailes. Dès ce moment-là, nous ne sommes plus parvenus à les bloquer. Cela fait mal, on est déjà passé si près d’une grande victoire à Boom, puis à Rio, et maintenant ici à Amsterdam.  »

Victor Wegnez, le talentueux milieu de terrain qui rejoindra le Dragons la saison prochaine, ne pouvait cacher lui non plus sa déception. «  On ne s’attendait vraiment pas à ça. On les a laissés vraiment revenir dans la rencontre. On a vraiment pris un coup de massue après ce premier goal, qui arrive bêtement. Le buteur néerlandais ne peut jamais être tout seul dans le cercle pour recevoir cette balle aérienne. Après ce but, ils ont modifié leur système et nous ont mis sous pression, avec leur public comme 12e homme. Même si je ne suis pas dans l’équipe depuis longtemps, cette défaite me fait très mal. J’avais déjà perdu une finale de Coupe du monde juniors contre les Indiens en Inde, et maintenant c’est contre les Néerlandais aux Pays-Bas  », regrettait le Molenbeekois.

La réaction de McLeod

«  Personnellement la défaite en finale à Rio fut plus dure que celle-ci  », a confié après match Shane McLeod, le coach des Red Lions, battus 4-2 par les Pays-Bas pour le titre continental, dimanche à Amsterdam. « Nous n’avons pas joué notre meilleur hockey aujourd’hui, et le succès des Néerlandais est mérité  », a-t-il ajouté.

«  Nous avons été super efficaces en première mi-temps, mais leur premier but a fait basculer la rencontre. Le public a joué un grand rôle en les poussant vers la victoire. La décision arbitrale avec la carte jaune donnée à Stockbroeckx, comme le recours à la vidéo qui en suivit, a été l’un des moments clés de la fin de match. Cette décision fut très dure. Pour l’équipe bien sûr, mais surtout pour Emmanuel, qui a dû vivre sur le banc ces cinq minutes et voir ses équipiers perdre le fil du match.  »

Dans deux ans, les hockeyeurs belges auront à nouveau l’occasion de se distinguer lors de l’Euro 2019 qui sera organisé en Belgique, dans la commune de Wilrijk, près d’Anvers. «  Cela ne change rien à notre processus, l’équipe continue à franchir des étapes et à progresser. Arriver en finale d’un Euro n’est pas si simple. Cinq jeunes joueurs qui étaient présents ici à Amsterdam seront sans doute présents dans deux ans à Anvers. Maintenant il faut juste encore franchir la dernière étape : gagner l’or  », a conclu l’entraîneur néo-zélandais des Red Lions.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent