Publié le Dimanche 20 Août 2017 à

Régions > Namur > Actualité

Rivière: ils s'opposent au projet de la centrale hydroélectrique

Rédaction en ligne

Une centrale hydroélectrique verra peut-être le jour sur l’écluse de Rivière, à Profondeville. Ce projet, qui devrait se concrétiser dans les deux ans, est cependant freiné par un recours au Conseil d’État, déposé par la Maison wallonne de la pêche. La centrale mettrait en danger le cycle de reproduction des poissons.


Les travaux commenceraient en 2019.

L.M.

Les travaux commenceraient en 2019.

«  La centrale que nous voulons construire servira à fournir 1.900 ménages en électricité », précise Léon Rutten, le patron d’Énergie-Fleuves. « Cela veut dire qu’elle produira 6.500 mégawatts par an.  » La région wallonne a accordé le permis unique à l’entreprise mais l’Asbl maison wallonne de la pêche, a introduit un recours auprès du Conseil d’État, pour faire casser le permis, ralentissant du coup, la mise en œuvre du projet. L’Asbl pense que la présence d’une centrale à Rivière va freiner la migration de poissons comme le saumon ou l’anguille, qui doivent remonter les cours d’eau pour se reproduire.

Le projet a-t-il des chances d’aboutir ? A lire dans nos éditions digitales

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent