17

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Standard

Guillermo Ochoa après Standard-Zulte: «Après le premier but, on a lâché»

Etienne Pairoux |

Publié le Vendredi 18 Août 2017 à

Photo News

Le gardien du Standard n’a malheureusement pas pu sauver les siens face à Zulte Waregem. Les hommes de Francky Dury se sont montrés plus efficaces et plus réalistes. Le Standard s’est lourdement et logiquement incliné 0-4 à domicile.

Le Standard a sombré à domicile face à Zulte Waregem lors du premier match de la quatrième journée de championnat. Les Rouches entamaient pourtant bien leur match et commençaient leur seconde mi-temps sur les chapeaux de roues. Zulte Waregem profitait d’un moment d’absence dans la défense liégeoise pour marquer le premier des quatre buts de la soirée. En 30 minutes, le Essevee a infligé une correction au Standard.

Auteur d’un doublé, Onür Kaya tenait à féliciter «  la prestation de toute l’équipe  ». Le Belge, mis sur le côté par Francky Dury la saison dernière, a aujourd’hui montré qu’il était un leader sur le terrain. Le coach de Zulte était, lui aussi, fier de son équipe. «  Cette semaine j’ai vu un des meilleurs entraînements de cette saison et je pense que cela joue beaucoup évidemment.  »

Le gardien du Standard, Guillermo Ochoa, expliquait après le match que le Standard avait laissé «  beaucoup d’espaces et Zulte a profité de ces espaces. Ils ont marqué le premier but et après on a lâché complètement  ». «  Je pense qu’on méritait mieux la semaine passée face à Saint-Trond. Dans le football, il faut absolument marquer. Si on ne marque pas, ce sont les autres qui profitent. Nous devons continuer à jouer 90 minutes à fond et rester positif  » concluait le portier Rouche.

Pour Ricardo Sa Pinto, les joueurs du Standard avaient «  bien entamé le match et surtout la seconde mi-temps  ». «  Zulte a été très efficace, nous avons bien réagi. Nous avons presque marqué mais Zulte a ouvert le score. Nous avons bien réagi mais après le deuxième but, Zulte tenait le match et c’était fini.  »

Julien De Sart faisait son retour à Sclessin mais sous les couleurs du Essevee. «  C’était beaucoup d’émotion pour moi, notamment devant mes parents. C’était vraiment particulier pour moi de revenir ici. Il n’y a rien à faire, Sclessin, c’est spécial. La nuit dernière, avant le jour du match, je n’ai pas beaucoup dormi. Avant la rencontre, j’étais très nerveux, anxieux. Je me suis rapidement mis dans ma bulle pour ne penser qu’au football. Honnêtement, je suis content que ce match soit passé !  » explique-t-il. Le milieu de terrain de Zulte, auteur d’une bonne prestation face à son ancienne équipe, souligne les efforts de l’équipe par rapport au match face à Bruges : «  C’est une grande soirée pour le Zulte Waregem. Peu d’équipes viennent s’imposer ici, je suis bien placé pour le savoir. Mais nous avons été forts, physiquement et mentalement. La semaine dernière contre Bruges, nous avions eu les occasions mais sans les concrétiser. Ici, tout a bien fonctionné. Il faut profiter de ce moment car ce ne sera pas comme cela toutes les semaines.  »

Renaud Emond, remplaçant d’Orlando Sa sorti sur blessure, sait que «  le score est dur mais il faut avancer  ». Le Standardman ne veut pas baisser les bras. «  Cette défaite fait mal. La déception est grande. mais il ne faut surtout pas tout remettre en question suite à un seul match. Tout le monde était d’accord pour dire que le Standard présentait un nouveau visage, que l’esprit était là. C’est toujours le cas. Nous devons maintenant tirer les enseignements des deux saisons précédentes et relever la tête immédiatement, à l’occasion de notre déplacement à Bruges. Le score est dur, mais il faut avancer. Ce fut d’ailleurs le discours du coach.  » explique-t-il.