Publié le Samedi 19 Août 2017 à

Régions > Namur > Actualité

«Je n'en peux plus de tous ces suicides»: Claude vit dans la rue juste en dessous du viaduc et a déjà vu une vingtaine de personnes sauter…

Rédaction en ligne

Cela fait des années que le viaduc Charlemagne est régulièrement le théâtre d’actes désespérés, au grand dam de Claude Malherbe, qui vit dans la rue juste en dessous et qui n’en peut plus de tous ces suicides…


Une partie du viaduc est située juste au dessus des habitations.

C.P.

Une partie du viaduc est située juste au dessus des habitations.

« Depuis que j’habite ici, c’est arrivé une vingtaine de fois », nous confie Claude, excédé. Mais le pire c’est que « des enfants jouent près des endroits où les corps tombent ». D’où la nécessité de prendre des mesures.

« Je ne passe jamais par là sans regarder en l’air », avoue la femme de Claude…

> Un témoignage interpellant sur une problématique bien réelle, mais aussi la réaction des autorités, c’est à découvrir dans notre édition digitale

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent