152

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Standard

Pro League: le Standard sombre à domicile face à Zulte Waregem (0-4)

Rédaction en ligne |

Publié le Vendredi 18 Août 2017 à

Photo News

Le Standard a tenu une mi-temps face à Zulte Waregem. Les Rouches, bien lancés en seconde mi-temps, ont sombré à l’heure de jeu.

Le Standard a été sèchement battu par Zulte Waregem 0-4, vendredi soir à Sclessin, à l’occasion du match d’ouverture de la 4e journée de la Jupiler Pro League. Le club liégeois ne présente qu’un bilan de 4 points sur 12 après 4 rencontres. Zulte Waregem s’empare provisoirement de la tête du classement avec 9 points grâce à une meilleure différence de buts (+10).

Ricardo Sa Pinto, l’entraîneur du Standard, avait opéré un changement dans son onze de base afin d’accueillir Zulte Waregem. Marin, plus créatif, prenait la place de Bokadi au profil plus défensif. Dans une première période très fermée et sur un rythme très lent, les plus belles opportunités étaient à mettre à l’actif des Flandriens. La frappe de Kaya frôlait la latte du but d’Ochoa (20e). Quelques minutes plus tard, Olayinka croisait trop sa frappe après un service de Kaya (25e).

Attentistes jusque-là, les Liégeois mettaient le nez à la fenêtre en fin de première mi-temps mais sans mettre Bostyn en danger. Sa Pinto devait d’ailleurs effectuer son premier changement à quelques secondes du repos. Emond prenait la place de Sa touché au mollet.

Le Standard démarrait la deuxième période avec de meilleures intentions et Emond et Pocognoli mettaient Bostyn, le jeune gardien du Essevee, à contribution.

Les Rouches retombaient dans leur travers et Zulte Waregem ouvrait la marque peu après l’heure de jeu. Oublié au deuxième poteau, De Pauw trompait Ochoa de la tête (65e). Ce but marquait le début du calvaire pour le Standard puisque huit minutes plus tard le marquoir affichait 0-3 : Kaya (70e) et Olayinka (73e) avaient alourdi la marque pour Zulte. Clairement supérieurs aux Liégeois, les hommes de Franky Dury plantaient un quatrième but sur un penalty de Kaya pour s’offrir une victoire méritée face à un Standard au bord de la crise.