Publié le Jeudi 17 Août 2017 à

Régions > Centre > Actualité

Émotion pour les trois Binchois retenus au Maroc: ils ont enfin retrouvé leurs proches ce jeudi à Paris

Rédaction en ligne

Ce mardi, le papa et ses deux fils retenus au Maroc étaient passés devant le Procureur. Un accord avait été trouvé avec la victime. Les trois Binchois ont atterri jeudi en début de soirée à Paris et ont enfin pu revoir leur famille.

Vidéos

Ils sont arrivés à Paris aux alentours de 18 heures. Pour les accueillir, la maman, la fille et la petite amie du frère aîné. « Les cinq premiers jours ont été très difficiles, sans passeport, sans carte d’identité. Toutes les portes des hôtels nous étaient fermées », a déclaré le papa. Déjà repartis vers la Belgique, ils ont l’intention de bien fêter ce retour ce soir avec tous leurs proches.

Pour rappel, cela a fait trois semaines, ce mardi qu’ils ne pouvaient pas quitter Agadir, la destination de leurs vacances avec leur maman et épouse, la petite sœur et la petite amie de l’aîné. Celles-ci avaient pu rentrer à la date « normale » du retour. Les passeports du papa et de ses fils avaient été confisqués. Les Timmermans étaient, en effet, accusés d’avoir blessé un animateur de leur hôtel.

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders «se réjouit» jeudi d’apprendre que les trois Belges qui étaient bloqués au Maroc à la suite d’un incident dans un hôtel, aient pu regagner la Belgique et rejoindre leur famille.

La justice marocaine a classé l’affaire concernant cette famille belge accusée de violences envers un animateur d’un établissement hôtelier. Le père et ses deux fils, originaires de Binche, ont pu récupérer leurs passeports et rejoindre la Belgique ce jeudi. Ils étaient retenus au Maroc depuis le 25 juillet dernier.

«Les Affaires Etrangères ont, dès le départ, apporté assistance consulaire et soutien aux intéressés, facilitant notamment l’accès à un avocat, à travers la mobilisation du consulat honoraire d’Agadir et le consulat général de carrière Casablanca», souligne M. Reynders dans un communiqué.

Le ministre ajoute qu’il est satisfait «d’apprendre qu’un accord ait pu être trouvé afin de permettre aux trois Belges de rentrer chez eux, en accord avec les autorités et en conformité avec les lois locales».

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent