Publié le Jeudi 17 Août 2017 à

Régions > Namur > Actualité

Province de Namur: les bourgmestres indétrônables, ils règnent sur leur commune depuis des décennies

S.D.

Les bourgmestres d’Andenne, de Fernelmont, de Dinant et d’Hastière « règnent » tous sur leur commune depuis des décennies. Certains deviennent âgés, d’autres sont trempés dans des scandales judiciaires ou font la Une des journaux pour un oui ou pour un non. Et pourtant, ils récoltent toujours le maximum de voix. Nous avons mené notre enquête pour savoir pourquoi ces bourgmestres sont-ils indétrônables ? Ils sont généralement très proches de leurs citoyens et à leur écoute même si parfois, ils lancent simplement de belles paroles.


Richard Fournaux

V.L

Richard Fournaux

Les élections d’octobre 2018 se préparent déjà dans les communes de Belgique. Un peu plus d’un an avant les élections, nous nous sommes intéressés à quelques bourgmestres particuliers. Installés depuis des décennies, nous avons tenté de savoir s’ils envisagent de rempiler pour un énième mandat l’année prochaine. Tous sont plutôt bien partis pour récolter, encore, un maximum de voix.

La palme revient avant tout au bourgmestre d’Andenne, Claude Eerdekens (PS), aujourd’hui âgé de 69 ans. Alors qu’il n’a que 23 ans, il devient le plus jeune bourgmestre du Royaume en 1972. Après 45 ans de mayorat, le bourgmestre d’Andenne n’exclut pas de se présenter en 2018 pour un huitième mandat, un record en Belgique. « Je communiquerai ma décision en fin d’année. Je ne sais pas encore si je vais me représenter. Les élections sont seulement dans 15 mois », commence le socialiste.

> Leurs adversaires politiques réagissent. « Dernièrement, lors d’un conseil communal, il s’est énervé et a proféré des jurons devant les riverains venus se plaindre pour un projet. Donc, parfois, son attitude n’est pas correcte vis-à-vis des autres », explique Etienne Sermon, de l’opposition cdH.

> Des habitants des quatre communes donnent leurs avis sur ces bourgmestres. « Je pense aussi que Richard Fournaux se déplace beaucoup dans les festivités et qu’il paie des verres à tout le monde. Il renvoie donc l’image d’un gars sympa », estime Antoine, un habitant de Dinant.

> Retrouvez notre dossier complet dans nos éditions digitales.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent