Publié le Jeudi 17 Août 2017 à

Régions > Namur > Actualité

Christian Panier exclu du PTB parce qu'il a accueilli Michelle Martin chez lui

Rédaction en ligne

L’ancien juge Panier, qui a milité ces dernières années au sein du PTB, a été exclu du parti. La direction du PTB n’a pas apprécié que Christian Panier offre l’hébergement à Michelle Martin.

Vincent Rocher

Christian Panier avait versé sa cotisation au début de l’année, mais il n’a jamais reçu sa nouvelle carte de membre. Il a aussi observé que le journal du parti ne lui parvenait plus. « J'ai fini par appeler le siège du PTB, boulevard Lemonnier. On m'a répondu laconiquement que mon président provincial allait m'appeler », explique Christian Panier au Vif.

Et ce fut le cas. Thierry Warmoes, du PTB Namur, lui a expliqué qu’il ne pouvait plus faire partie du parti. « La direction du parti juge que je ne peux plus être membre, vu l’accueil que je réserve à une certaine dame », explique Christian Panier. Et la dame en question, bien sûr, c’est Michelle Martin.

« Mesquinerie petite bourgeoise »

M. Warmoes reconnaît que la décision a été motivée par «l’affaire Martin». «A l’époque, le PTB s’était déclaré contre la libération conditionnelle de Michelle Martin», explique-t-il. «Christian l’a non seulement accueillie chez lui mais a aussi fait des déclarations tonitruantes dans les médias, allant jusqu’à dire qu’il aurait pu accueillir Hitler. Il avait son propre agenda qui n’était pas compatible avec le nôtre.»

Le PTB lui reproche son manque d’empathie avec les parents d’enfants disparus et ses critiques du droit des victimes et de l’"émocratie». «Au PTB, nous devons prendre en compte l’émotion et la colère des travailleurs», affirme encore le chef de file pétébiste à Namur.

«Je suis très déçu, surtout venant d’un parti qui se proclame d’ouverture», a de son côté commenté M. Panier. «C’est d’une mesquinerie petite-bourgeoise... Mais cela ne m’empêchera pas de continuer à adhérer aux idées ni même de voter pour un candidat PTB», a-t-il ajouté.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent