Publié le Jeudi 17 Août 2017 à

Régions > Huy-Waremme > Actualité

Un habitant de Modave possède une incroyable collection ‘Elvis Presley' (vidéo)

Charlotte Deborsu

Ce n’est pas une coïncidence si Fernand Mievis rime avec Elvis. C’est d’ailleurs ainsi que les habitants de Modave et des environs le surnomment, en référence à sa passion pour le King. Rencontre avec un personnage haut en couleur.

Bonjour Fernand, il suffit de rentrer dans votre maison pour observer que vous êtes un fervent admirateur d’Elvis Presley. D’où vous vient cette passion ?

J’ai commencé à m’intéresser à Elvis à partir de l’âge de 15 ans parce que mon grand frère en était déjà fana et puis, mon père était américain… C’est quand j’ai eu un peu plus de 20 ans que je me suis vraiment mis à l’admirer. C’était le début d’une passion, même si j’ai moins apprécié la période où il faisait un peu trop le « foufou » sur scène.

A 72 ans, toujours aussi fan qu’avant ?

Bien sûr, ça n’a pas changé ! Il n’y a pas un jour où je ne pense pas à Elvis. Il m’arrive même de rêver de lui. Je connais ses chansons par cœur, ses cassettes vidéos, même celle de son enterrement.

Vous êtes allé à Memphis ?

Oui, une fois. C’était il y a à peu près 15 ans mais je n’y retournerai plus jamais. J’étais tellement impressionné que ça m’a rendu malade. C’était trop d’émotion pour moi. J’en ai quand même profité pour ramener une pincée de terre de là-bas, dans un sachet.

Faites-vous partie d’un fan club ?

Oui tout à fait. Je suis membre des deux seuls fans clubs qui existent en Belgique pour Elvis. Il y a d’abord l’UEPS (United Elvis Presley Society NdlR) qui s’adresse aussi bien aux francophones qu’aux néerlandophones, puis il y a Elvis Matters qui se situe plus en Flandre. Eux, ils ont beaucoup plus de budget et plus de membres que l’UEPS, notamment parce qu’ils sont aussi présents aux Pays-Bas. J’assiste à 6-7 concerts par an grâce à mon affiliation. C’est l’occasion de voir des chanteurs qui imitent le King à la perfection. Les fans clubs organisent aussi des soupers.

Parlez-nous un peu de votre fameuse collection…

J’ai des vinyles, des CD, des DVD, des T-shirts, des vestes, des posters… Je ne saurai pas vous dire combien mais en tout cas, j’en ai plus que de comptes en banque ! (Rires). J’achète tout ça en brocante ou lors de soirées organisées par mes clubs. J’ai une fois invité une amie chez moi, elle aussi fan d’Elvis. Je me suis absenté quelques temps pendant la journée et quand je suis revenu, elle avait tout saccagé, tellement elle était jalouse de ma collection. J’ai dû jeter pas mal d’objets à la poubelle. Mais je ne lui en veux pas.

Qu’avez-vous prévu de faire le jour de l’anniversaire de sa mort ?

Je crois que je vais écouter ses morceaux toute la journée.

Pensez-vous qu’on parlera encore d’Elvis dans plusieurs années ?

J’en suis sûr ! Une légende ne meurt jamais.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent