Publié le Samedi 12 Août 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Adam, 4 ans, enlevé à son père en toute légalité

Allison Mazzoccato

Adam, un petit garçon de 4 ans, est au cœur d’une bataille judiciaire entre son papa Benasser, domicilié en Algérie et sa maman, qui s’est remariée à Visé. Celle-ci est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour enlèvement d’enfant. Mais la justice liégeoise vient de privilégier « l’intérêt supérieur » du garçon en refusant d’exécuter le jugement algérien.

Le petit Adam dans les bras de son papa.

D.R.

Le petit Adam dans les bras de son papa.

Le 16 janvier 2016, le tribunal d’Oran (Algérie) ouvrait les débats dans une affaire particulièrement épineuse. Celle d’Adam, un petit garçon de 4 ans que sa maman a emmené le 27 août 2015 en Belgique, à Visé plus précisément, où elle avait préalablement rencontré un homme qui deviendra son mari.

La juridiction d’Oran prononce alors, dans son jugement, la déchéance du droit de garde de l’enfant, et octroie à Benasser Ghorbal, le papa, la tutelle principale. La maman est ensuite condamnée à un an de prison ferme pour kidnapping et non-présentation d’enfant.

Fort de ces deux jugements, le papa d’Adam se tourne vers les autorités liégeoises pour faire valoir les documents et tenter, tant bien que mal, de revoir Adam.

Mais le tribunal de la Famille de Liège a statué sur le dossier, signifiant au papa la nullité des jugements algériens et l’impossibilité donc de les exécuter

Nous avions contacté la maman en juin 2016, et pour elle, il ne s’agissait pas d’un rapt parental. Elle nous parlait aussi de menaces de mort.

> Tous les détails sont à lire dans nos éditions digitales.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent