45

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Standard

Le Standard accroché à Malines (1-1) malgré un début de match complètement fou

Belga |

Publié le Dimanche 30 Juillet 2017 à

News

News

Le Standard a lancé sa saison par un partage à Malines. Les Rouches ont en effet été accrochés par les Malinois malgré quelques occasions, dont un tir sur le poteau de Mpoku, en seconde période.

Le Standard est parvenu à mettre un terme à une série de quatre défaites à Malines dimanche. Il a partagé l’enjeu 1-1 à l’occasion de la première journée du championnat de Belgique 2017-2018. Menés à la marque dès la 7e minute et un but de Stefan Drazic, les Liégeois ont instantanément égalisé par Orlando Sa (8e). Ils ont finalement dû se contenter d’un point.

Les supporters du Standard n’imaginent pas que leur équipe puisse manquer les play-offs 1 pour la troisième année d’affilée. D’emblée leur nouveau capitaine, Sébastien Pocognoli, a conforté leur confiance en distillant un bon centre qu’Ishak Belfodil n’a pas réussi à cadrer (2e). Par contre Malines, a directement donné un coup à leur optimisme : Glenn Claes a frappé un ballon en profondeur, Elias Cobbaut s’en est emparé et après une course vers la ligne de fond, il l’a glissé à Drazic (7e, 1-0). Tous les Malinois n’étaient manifestement pas concentrés puisque Sa a profité d’une mauvaise remise en arrière à son gardien de Seth De Witte pour égaliser (8e, 1-1).

S’il n’ya plus eu de but, les occasions n’ont pas manqué jusqu’au repos. Mathieu Dossevi a cadré un tir que son équipier, Belfodil, a involontairement dévié hors des limites (13e). Sa, qui s’est retrouvé face à face avec Colin Coosemans à la suite d’une bévue de Rob Schoofs, a manqué le cadre (23e). Si le Standard dominait légèrement, Cobbaut a obligé Guillermo Ochoa à effectuer une double parade (25e).

A la reprise, Paul-José Mpoku a relancé le match grâce à un solide tir. Ensuite, le ballon a recommencé à passer rapidement d’un camp à l’autre (47e). Il y avait toutefois plus de déchets dans le jeu et plus de fautes, qui ont valu la carte jaune aux Malinois Schoofs (52e), De Witte (67e) et Edin Cocalic (73e) et aux Rouches Pocognoli (57e) et Mpoku (81e). En contrepartie, les occasions de but ont été plus rares.

Pour tenter d’y remédier, Ricardo Sa Pinto a lancé Renaud Emond (70e) et Edmilson (78e) à la place de Belfodil et Dossevi. Yannick Ferrera a répliqué en sortant un milieu, Claes, pour un attaquant Tim Matthys (72e).

Le Standard est passé deux fois près du goal de la victoire : Mpoku a rappelé aux spectateurs qu’il ne se débrouillait pas mal sur coup franc mais son envoi a heurté le montant (74e) et Edmilson, bien isolé par Uche Agbo, a expédié le ballon largement au-dessus (88e).