Publié le Mercredi 26 Juillet 2017 à

Sports > Cyclisme > Route > Tour de France

Jan Ullrich croit en une "nouvelle génération sans dopage"

Rédaction en ligne

Selon l’ancien coureur allemand Jan Ullrich, les problèmes de dopage sont de l’histoire ancienne au sein du peloton. C’est ce qu’a déclaré le vainqueur du Tour de France 1997 lors d’une interview accordée au journal Bild.

«   Les moments noirs du cyclisme sont derrière nous. J’espère que les coureurs actuels auront appris de nos erreurs. Je crois que la nouvelle génération est propre  », énonce l’ancien coureur allemand Jan Ullrich dans le Bild.

Quelques années après sa victoire finale sur le Tour 1997, Jan Ullrich avait été déclassé de l’édition 2005 après qu’une analyse ADN ait permis de l’identifier parmi les clients du docteur Fuentes, dans le cadre de l’affaire Puerto. Cette année, Ullrich n’a pas été convié au Grand Départ du Tour de France qui s’élançait de Düsseldorf, en Allemagne.

Sans rancœur, Ullrich s’est néanmoins montré satisfait du regain de forme de son sport lors du Tour de France 2017. «  Marcel Kittel est une plus-value pour le cyclisme. Dommage qu’il ne roule pas pour une équipe allemande, mais belge », poursuit-il à propos de son compatriote. « Kittel a permis à l’Allemagne de retrouver goût au cyclisme. Espérons que de nombreux jeunes voudront s’essayer au vélo ».

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent