Publié le Samedi 22 Juillet 2017 à

Sports > Cyclisme > Route > Tour de France

Incompréhension autour du Super Combatif: "Le vote du public compte plus pour moi…", assure Thomas De Gendt

Rédaction en ligne

Le choix de Warren Barguil comme Super Combatif du Tour fait réagir sur la toile où les internautes pointent du doigt un jury presque entièrement français.

Photo News

Malgré plus de 1.000 km d’échappée dans ce Tour de France 2017, Thomas De Gent (Lotto-Soudal) n’a pas été récompensé par le titre de Super Combatif. Le Belge a terminé deuxième derrière le Français Warren Barguil (Sunweb), maillot à pois. De Gendt avait pourtant reçu les votes du public, largement devant les autres nommés : Serge Pauwels, Alberto Contador, Tony Gallopin, Daniel Martin, Bauke Mollema, Lilian Calmejane et donc Barguil.

Déçu, le coureur de Lotto a réagi avec philosophie sur Twitter. «  Le vote du public compte plus pour moi que le vote de six membres d’un jury. »

Les internautes, eux, ont pointé du doigt la composition du jury. Les six membres sont les anciens coureurs et désormais consultants Laurent Jalabert (France Télévisions et RTL), Greg Lemond (Eurosport), la commentatrice de télévision (France Télévisions) Marion Rousse, le directeur de course du Tour (ASO) Thierry Gouvenou et les journalistes de presse écrite Jean Montois (AFP) et Alexandre Roos (L’Equipe). Soit un comité composé de cinq Français.

Barguil a reçu quatre des sept voix. De Gendt a été plébiscité par le public et a reçu un autre vote. Le maillot vert Michael Matthews est troisième avec une voix.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent