Publié le Mercredi 12 Juillet 2017 à

Univers > Foot > Foot belge > Division 3 amateurs > RC Longlier

D3 amateurs: Adrien Lespagnard, un renfort de choix pour Longlier

J-M.G.

C’est certainement l’un des « bons coups » du mercato estival. Après avoir exercé ses talents avec bonheur durant deux saisons à Hamoir, Adrien Lespagnard revient dans sa province. Après Virton, Givry et Bertrix, Longlier est donc son quatrième club provincial au niveau national. Un atout de plus pour des Longolares ambitieux.

Le jeune papa d’un petit Noah voulait se rapprocher de son domicile.

YA

Le jeune papa d’un petit Noah voulait se rapprocher de son domicile.

Adrien, vous voilà donc à nouveau dans un club de la province après une escapade de deux ans en province de Liège.

Tout à fait, et je dois dire que j’ai passé deux saisons magnifiques à Hamoir. Mais ma décision de partir tient à plusieurs raisons. Il y a d’abord l’usure de la route. Il faut dire qu’Aubange-Hamoir, c’est une bonne heure de route pour près de 120 km et à la longue ça devient lassant. Je suis aussi papa d’un petit Noah depuis quatre mois et enfin certains joueurs et non des moindres quittent le club. Des gars comme Beckers (que l’on a connu à Bertrix), Legros et Raets pour ne citer qu’eux.

Après Virton, Givry et Bertrix, c’est donc pour vous Longlier, soit un quatrième club luxembourgeois de nationale. D’autres possibilités ?

J’ai effectivement eu des contacts avec Givry à une époque où ils étaient plutôt partis pour se maintenir en D2 amateurs. Mais bon, j’ai eu un peu peur de devoir jouer le maintien en D2 cette prochaine saison, et de plus dans la même série qu’Hamoir avec qui j’avais joué plutôt le haut du tableau… que le bas. Même si on ne sait jamais comment ça peut aller ni pour un club ni pour un autre. Je voulais donc retrouver un club qui allait jouer un rôle plus ambitieux, même un étage plus bas.

Découvrez l’interview complète dans La Meuse Luxembourg de ce mercredi et dans notre édition digitale.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent