65

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Standard

Poco, Mpoku, Ochoa et Agbo: le standard recrute du lourd et est toujours à la recherche d'un numéro 10 et sans doute un back gauche

D.S. |

Publié le Mercredi 12 Juillet 2017 à


Uche Henry Agbo portera, à Sclessin, le numéro 5.

DR

Uche Henry Agbo portera, à Sclessin, le numéro 5.

Sébastien Pocognoli, Paul-José Mpoku, Guillermo Ochoa et Uche Henry Agbo : alors que l’opération dégraissage est loin d’être terminée, puisqu’une dizaine de joueurs doivent encore trouver preneurs, le mercato entrant du Standard s’est accéléré depuis le début de semaine.

Qui, pour l’essentiel, répond aux objectifs fixés en interne, les priorités allant à l’engagement d’un gardien susceptible de concurrencer Jean-François Gillet et, mieux, de lui ravir la place du numéro 1, d’un arrière-gauche capable de faire l’unanimité à un poste où personne, au cours du dernier exercice, ne s’était vraiment imposé, et d’un médian récupérateur athlétique, capable d’équilibrer un entrejeu trop souvent à la rue, parce que beaucoup trop, léger, lors de la deuxième moitié de saison dernière.

Ochoa, Pocognoli et Uche sont donc ceux-là. Mais le mercato estival liégeois ne s’arrêtera pas là. Le funeste dossier Franko Andrijasevic, même s’il n’a pas abouti, le prouve : la direction sportive liégeoise entend anticiper le départ d’Ishak Belfodil en engageant un joueur du même profil, un numéro 10 susceptible de jouer en deuxième attaquant. À l’autre bout du terrain, le départ de Darwin Andrade, pas du tout programmé puisqu’il était prévu que le Colombien soit la doublure de Pocognoli, a changé les plans.

À un point tel qu’Olivier Renard pourrait être tenté de recruter un deuxième arrière-gauche, dès l’instant où Filip Mladenovic, que Ricardo Sa Pinto ne veut plus voir, est sur une voie de garage alors que le club principautaire ne semble pas enclin à miser durablement sur Corentin Fiore.