Publié le Samedi 8 Juillet 2017 à

Régions > Bruxelles > Actualité

La terrible agonie de "Farid-le-Fou": il veut mourir dignement et pas en prison

Rédaction en ligne

Marc Nève, l’avocat de Farid Bamouhammad, n’exclut pas un recours devant la Cour européenne des Droits de l’Homme afin que son client puisse terminer sa vie, certes tumultueuse, dans la dignité.

Exclusivité Sudpresse

Farid Bamouhammad, 49 ans, dont 29 passés derrière les barreaux pour meurtre, tentative de meurtre ou encore tentative d’enlèvement, souffre d’un cancer généralisé. Son avocat et ses proches aimeraient qu’il puisse terminer ses jours à l’hôpital ou, par exemple, dans un centre de soins palliatifs, plutôt que dans une cellule. Mais la situation semble inextricable. On le sait, l’état de santé de Farid Bamouhammad implique quelques allées et venues entre la prison de Saint-Gilles, où il vit, et l’hôpital Saint-Pierre de Bruxelles où certains soins sont ponctuellement prodigués.

Découvrez l’ultime recours qui pourrait permettre à Farid Bamouhammad de ne pas terminer ses jours en prison dans les nouvelles éditions digitales de Sudpresse.

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent