Publié le Vendredi 7 Juillet 2017 à

Régions > Bruxelles > Actualité

Voici Mohamed Saouti, le nouvel ennemi public nº 1: il est activement recherché par les services anti-terroristes du pays

A.B. et T.C.

Lors des perquisitions menées mercredi à Anderlecht, les enquêteurs espéraient mettre la main sur les trois frères Saouti. Akim (40) et Khalid (37) ont été arrêtés mais Mohamed, lui, manquait à l’appel. Les autorités judiciaires fédérales sont inquiètes car l’homme est extrêmement dangereux. L’arrestation, mercredi, de ses deux frangins pourrait alimenter sa soif de vengeance. La situation est donc extrêmement tendue.


© DR

© DR

Mercredi, en fin de journée, Akim et Khalid Saouti, tous les deux d’Anderlecht, étaient inculpés et placés sous mandat d’arrêt pour participation aux activités d’un groupe terroriste.

Leur frère cadet, Saïd, le fondateur et patron du groupe de motards « Kamikazes Riders » est quant à lui déjà en prison.

Aujourd’hui, tant les enquêteurs que le parquet fédéral sont préoccupés par le fait que Mohamed Saouti, le frère manquant, soit toujours dans la nature.

On sait l’homme dangereux et ce n’est là qu’un euphémisme. La personnalité du suspect, nos sources nous la dépeignent comme « sans filtre ».

Mohamed Saouti fait partie de ceux qui ne se contrôlent pas, pour qui rien n’est grave et n’a d’importance bien qu’il laissait transparaître un certain respect dans ses relations avec autrui.

> Notre enquête est à découvrir dans nos éditions digitales

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent