Publié le Mercredi 28 Juin 2017 à

Sports > Hockey > Division d'honneur

World League de hockey: pour le coach, les Red Panthers ont manqué de rapidité

Rédaction en ligne

Après la défaite face à l’Espagne (0-1), l’équipe nationale féminine de hockey a terminé troisième de sa poule de la demi-finale de la World League. «Notre équipe n’a pas eu les idées assez claires et elle n’a pas trouvé les solutions malgré un travail acharné», a déploré le sélectionneur Niels Thijssen.

«Ma plus grande déception est de constater que nous n’avons pas assez bien joué. Nous avons une équipe qui a besoin d’espace et ce mardi, elle ne s’en est pas créé. Il nous manquait les qualités techniques et la rapidité d’action pour aller rapidement d’un côté à l’autre du terrain. Si on a besoin d’une seconde de plus pour effectuer une action, les Espagnoles ont vite fait de combler les trous».

La Corée du Sud, deuxième du groupe A, sera l’adversaire de la Belgique en quarts de finale. Les Red Panthers ont un oeuf à peler avec les Sud-Coréennes. Il y a deux ans, lors de la World League à Brasschaat, elles les avaient privées d’un ticket olympique.

«Naturellement que cela joue. La motivation ne constituera pas un problème. Mais il faudra beaucoup travailler pour éviter que cette rencontre bascule dans l’émotif. Dans ce cas, on risque de ne pas voir les choses clairement. La Corée du Sud est presque pour tout le monde une équipe difficile. Elle est très forte en contre. Elle peut marquer un beau but à partir de rien».

Faites de lameuse.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent